Kim Jong-suk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kim Jong-suk (homonymie).
Kim Jong-suk
Image illustrative de l'article Kim Jong-suk
Kim Jong-suk en 1945.

Hangeul 김정숙
Hanja 金正淑
Romanisation révisée Gim Jeong-suk
McCune-Reischauer Kim Chŏng-suk

Kim Jong-suk ( à Osan - à Pyongyang) était une militante communiste coréenne, épouse du président nord-coréen Kim Il-sung et mère de l'ancien dirigeant Kim Jong-il.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kim Jong-suk après 1938.

Kim Jong-suk est née à Osan (province du Hamgyong du Nord), dans une famille de paysans pauvres qui doit quitter la Corée pour la Chine en 1922.

Elle rejoint la guérilla communiste anti-japonaise en 1932, après la mort de sa mère et de sa belle-mère causées par les troupes japonaises, et rencontre en 1935 Kim Il-sung qu'elle épouse en 1940.

À la libération en 1945, elle se consacre notamment à l'éducation et à l'enseignement militaire, avant de décéder de maladie à Pyongyang en 1949.

Après sa mort, Kim Jong-suk est devenue une icône de propagande en Corée du Nord : le 21 septembre 1972, elle a été proclamée héroïne de la République populaire démocratique de Corée.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :