Kem Kem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kem Kem
Image illustrative de l'article Kem Kem
Géographie
Altitude 800 m
Massif Atlas
Longueur 250 km
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau de l'Algérie Algérie
Région
Wilaya
Drâa-Tafilalet
Béchar
Géologie
Âge Crétacé supérieur (100-90 Ma)
Roches Roches sédimentaires

Les Kem Kem sont un vaste plateau rocheux tabulaire semi-désertique (ou hamada) posé sur la frontière marocco-algérienne et coincé entre la ville marocaine de Taouz, au nord et la ville algérienne de Zegdou (29° 48′ 19″ N, 4° 42′ 52″ O), au sud. Il s’agit d’une zone très étendue, longue de 250 kilomètres et située au sud-est du Maroc et à l’est de l’Algérie. Celle-ci ne se délimite clairement que d’un point de vue géologique. En effet, les Kem Kem sont une immense dalle couronnée de calcaire massif cénomano-turonien (Crétacé supérieur) coincée au nord-ouest par l’Anti-Atlas Paléozoïque et par trois plateaux rocheux néogènes formant un arc de cercle partant du sud-ouest et allant vers le nord-est. Il s’agit de la Hamada du Guir au nord-est, de la Hamada du Drâa au sud-ouest et enfin de la Hamada de la Daoura au sud-est. Le plateau des Kem Kem est largement entamé par l’érosion et ne laisse par endroits que des buttes témoins appelées gours lui donnant une physionomie bien particulière.

Cité d'Erfoud avec à l'arrière le plateau rocheux des Kem Kem.

Le Tafilalet est une plaine alluviale située au nord des Kem Kem où descendent les rivières Rheris et Ziz qui prennent leurs sources dans le Haut Atlas plus au nord. Ces rivières, qui ont donné naissance aux plus grandes palmeraies du Maroc, se rejoignent au sud-ouest de la ville de Taouz pour former l’Oued Daoura, artère principale qui s’enfonce dans la dalle des Kem Kem au sud-est de Taouz. Les oueds sillonnent d’un réseau très dense la surface des Kem Kem mais seule la Daoura a taillé une puissante vallée large et profonde qui traverse du nord au sud le plateau.

À l’est de la Daoura, les Kem Kem Irijdalène se prolongent vers l’est jusqu’au Moungar Nebech, un feston de falaise formant l’extrémité est de la dalle des Kem Kem. Les grands Kem Kem constituent la bordure nord-ouest du plateau, à l’ouest de la Daoura et ce jusqu’à la Hamada du Drâa. Aux alentours de la ville de Zegdou s’étendent les couches gypseuses du Tizi n’Daguine qui recouvrent les calcaires marins de la dalle des Kem Kem.