Ouadi Al-Hitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Vallée des baleines.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baleine (homonymie).

Ouadi Al-Hitan *
Image illustrative de l’article Ouadi Al-Hitan
Fossile dans la vallée
Coordonnées 29° 16′ 15″ nord, 30° 02′ 38″ est
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Subdivision Fayoum
Type Naturel
Critères (viii)
Superficie 20 015 ha
Zone tampon 5 885 ha
Numéro
d’identification
1186
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 2005 (29e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le Ouadi Al-Hitan, ou la vallée des Baleines ou (arabe : وادي الحيتان), est un oued situé dans le désert occidental de l’Égypte, à l'ouest du Fayoum, à 150 km au sud-ouest du Caire. Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis . Cette vallée doit son nom à ses nombreux fossiles du sous ordre de baleines archaeoceti qui y ont été découverts.

Hydrographie et hydrologie[modifier | modifier le code]

Cet oued est à sec sur de longues périodes. Il draîne les précipitations locales.

Les fossiles de baleines[modifier | modifier le code]

Panomara sur Ouadi Al-Hitan

Le ouadi Al-Hitan est ainsi devenu le site le plus important du monde démontrant l'un des changements majeurs qui s’inscrit dans l’histoire de la vie sur Terre : l’évolution des baleines, mammifères marins après avoir été mammifères terrestres[1].

Il y a plus de quarante millions d’années, la mer de Téthys recouvrait le sud des rives actuelles de la mer Méditerranée. Elle s’est progressivement retirée vers le nord en déposant d’épais sédiments de grès, de calcaires et de schistes, visibles à Ouadi Al-Hitan. Les premières découvertes de fossiles sont faites par H. J. L. Beadnell de la Commission géologique d’Égypte en 1902-1903. En 1983, des chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis) s’y rendent une première fois puis conduisent cinq autres expéditions de six semaines en 1985, 1987, 1989, 1991 et 1993.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Mueller (photogr. Richard Barnes), « La vallée des baleines », National Geographic France, vol. 23.2, no 131,‎ , p. 43-65 (Un désert égyptien où s'étendait jadis un océan, renferme le secret d'une des plus extraordinaires transformations de l'histoire de l'évolution.)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. voir Mueller (2010) pour les espèces reconnues

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :