Crocodyliformes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crocodyliformes
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste de Protosuchus
un crocodyliforme primitif.
Classification
Règne Animalia
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Infra-classe Archosauromorpha
— non-classé — Archosauria
— non-classé — Crurotarsi
Super-ordre Crocodylomorpha

Ordre

Crocodyliformes
Benton et James Clark, 1988

Les Crocodyliformes forment un clade d'archosauriens crurotarsiens crocodylomorphes, le groupe souvent traditionnellement dénommé « crocodiles ». Ce clade inclut de nombreuses formes fossiles, mais aussi le clade des Neosuchia qui abrite toutes les formes modernes[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le clade des Crocodyliformes a été créé par Michael J. Benton et James Clark en 1988, dans un article qui explique que tous les noms traditionnels de groupes d'animaux bien connus devraient être limités à leurs groupes couronnes, c'est-à-dire utilisé uniquement pour des groupes naturels comprenant tous les membres vivants d'une lignée donnée. Cela posait un problème pour les crocodiles, car le nom Crocodylia, était utilisé de diverses manières dans les milieux scientifiques, et comprenaient non seulement les crocodiliens actuels, mais beaucoup de leurs ancêtres disparus connus seulement par des fossiles[2].

Benton et Clark ont résolu le problème en limitant le nom Crocodylia au groupe contenant les alligators, crocodiles, gavials actuels et tous les membres disparus de ces familles spécifiques. Le groupe traditionnel Crocodylia a été remplacé par un nouveau nom, Crocodyliformes, qui comprenait de nombreuses familles éteintes écartées par la nouvelle définition. Clark et Benton n'ont pas donné de définition exacte des Crocodyliformes, mais en 2001, Paul Sereno et ses collègues l'ont défini comme le clade contenant Protosuchus richardsoni et le crocodile du Nil, ainsi que tous les descendants de leur ancêtre commun[3].

Chris Brochu a estimé que le nom Crocodylia n'avait jamais eu de contenu stable, et qu'une série de clades menant au groupe-couronne du groupe (y compris les Crocodyliformes et le clade situé un peu plus en amont, les Crocodylomorpha) était une bonne solution[4]. Toutefois, dans un article en 2008 de Benton et Jeremy Martin, les auteurs ont inversé l'avis précédent (coécrit par Benton) les Crocodylia devant être limité au groupe couronne, ce qui suggérait que les Crocodyliformes devaient être considérés comme un synonyme de Crocodylia[5].

Classification[modifier | modifier le code]

Cladogramme[modifier | modifier le code]

Le cladogramme simplifié ci-dessous illustre les relations entre crocodyliformes, en se basant sur le point de vue de Martin et Benton, 2008[5] :

Crocodyliformes

Protosuchia


unnamed

Mesoeucrocodylia


Eusuchia

Isisfordia


unnamed

Hylaeochampsa


Crocodylia

Gavialoidea


unnamed

Alligatoroidea



Crocodyloidea








En 2012, les paléontologues Mario Bronzati, Felipe Chinaglia Montefeltro et Max C. Langer ont réalisé une grande analyse phylogénétique des Crocodyliformes, incluant 184 espèces. Leurs résultats sont présentés dans le cladogramme suivant[1], mis à jour suite à la description du « croco de las Hoyas » en 2017[6] :



Kayentasuchus walkeri


Crocodyliformes
Protosuchia

Orthosuchus stormbergi





Protosuchus richardsoni



Hemiprotosuchus leali





« formes de Kayenta »



Edentosuchus tienshanensis








Zaraasuchus shepardi



« croco de las Hoyas » : Cassissuchus sanziuami[6]



Gobiosuchus kielanae





Eopneumatosuchus colberti




Zosuchus davidsoni





Sichuanosuchus shuhanensis



Sichuanosuchus huidongensis





Shantungosuchus hangjinensis



Shantungosuchus chuhsiensis



Shantungosuchus brachycephalus



Neuquensuchus universitas








Shartegosuchus asperopalatum



« forme de Fruita » (Fruitachampsa callisoni)






Hsisosuchus dashanpuensis



Hsisosuchus chungkingensis




Notosuchia


Araripesuchus wegeneri




Araripesuchus tsangatsangana



Araripesuchus buitreraensis




Araripesuchus patagonicus



Araripesuchus gomesii








Uruguaysuchus terrai



Uruguaysuchus aznarezi





Libycosuchus brevirostris




Simosuchus clarki





Malawisuchus mwakasyungutiensis



Candidodon itapecuruense






Notosuchus terrestris




Comahuesuchus brachybuccalis




Mariliasuchus amarali




Yacarerani boliviensis



Pakasuchus kapilimai



Adamantinasuchus navae








Stratiotosuchus maxhechti



Pehuenchesuchus enderi



Pabwehshi pakistanensis



Iberosuchus macrodon



Eremosuchus elkoholicus



Doratodon



Bergisuchus dietrichbergi



Baurusuchus salgadoensis



Baurusuchus pachechoi




Chimaerasuchus paradoxus




Sphagesaurus huenei



Sphagesaurus montealtensis







Sebecus huilensis



Sebecus icaeorhinus





« Croco d'Itaborai »



Bretesuchus bonapartei













Anatosuchus minor





Barcinosuchus gradilis



Itasuchus jesuinoi




Miadanasuchus oblita



Trematochampsa taqueti



Caririsuchus camposi






Kaprosuchus saharicus



Mahajangasuchus insignis



Peirosauridae

Hamadasuchus rebouli




Montealtosuchus arrudacamposi



Uberabasuchus terrificus




Peirosaurus torminni



Lomasuchus palpebrosus








Neosuchia > vers les crocodiliens modernes











Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) M. Bronzati, F. C. Montefeltro et M. C. Langer, « A species-level supertree of Crocodyliformes », Historical Biology,‎ , p. 1 (DOI 10.1080/08912963.2012.662680)
  2. (en) Benton, M.J. and Clark, J.M. (1988). Archosaur phylogeny and the relationships of the Crocodylia. Pp. 295–338 in Benton, M.J. (ed.), The phylogeny and classification of the Tetrapods, volume 1. Oxford: Clarendon Press
  3. (en) Sereno, P.C., Larson, H.C.E., Sidor, C.A. and Gado, B. (2001). "The giant crocodyliform Sarcosuchus from the Cretaceous of Africa." Science, 294: 1516–1519
  4. (en) Brochu, C.A. (2003). "Phylogenetic approaches toward crocodylian history." Annu. Rev. Earth Planet. Sci., 31: 357–397.
  5. a et b (en) Martin, J.E. and Benton, M.J. (2008). "Crown Clades in Vertebrate Nomenclature: Correcting the Definition of Crocodylia." Systematic Biology, 57: 1,173 — 181.
  6. a et b (en) Ángela D. Buscalioni (2017) The Gobiosuchidae in the early evolution of Crocodyliformes. Journal of Vertebrate Paleontology Article: e1324459 doi: https://dx.doi.org/10.1080/02724634.2017.1324459, http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/02724634.2017.1324459

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Crocodyliformes Hay, 1930

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]