Judith Devaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Devaux.
Judith Devaux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Site web

Judith Devaux, née en 1970 à Châteaudun (France), est une sculptrice animalière[1]. Son travail a été récompensé par le prix Édouard-Marcel Sandoz[2] au 32e Salon national des artistes animaliers de Bry-sur-Marne en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1988 à 1997, étudie l'histoire de l'art et l’égyptologie à l’École du Louvre ; en 1997, elle obtient la mention Très Bien pour son diplôme de recherche sur les Techniques de Sculpture en Égypte ancienne[3].

Parallèlement, elle étudie la sculpture aux Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, à l’École Boulle, puis à la ménagerie du Jardin des plantes où elle installe son atelier de 1993 à 2005. Depuis 2005, elle s'installe à Nîmes, d’où elle travaille en Camargue notamment.

Commandes[modifier | modifier le code]

  • 2005 : L'orfèvre Odiot fait appel à elle pour sa « Corbeille à fruits au Faucon »
  • 2002 : La direction des Journaux Officiels achète son « Papillon »
  • 2002 : la Monnaie de Paris édite sa « Grue et son petit »
  • 2002 : « Poisson chinois », création pour l'atelier Daum

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Paris, Galerie Mouvances, 2, place des Vosges : 40 ans, 40 bronzes
  • 2008 : Salon National des Artistes Animaliers, Bry-sur-Marne, lauréate du prix Sandoz et invitée d'honneur
  • 2007 : Galerie Nippur, Clairac
  • 2005 : Hôtel Meurice Paris, Animalia, sur une proposition de Lionelle Courbet-Viron
  • 2004 : Galerie Mouvances, 2 place des Vosges
  • 2002 : Journaux Officiels, Paris, « Envol »

Salons et expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Galerie de la Salamandre, Nîmes, « Échos » avec Françoise Vadon, peintre
  • 1997 à 2008 : Salon National des Artistes Animaliers de Bry-sur-Marne
  • 2001 et 2002 : Galerie Mouvances, bronzes animaliers
  • 2000 : Mairie du 5e arrondissement, Paris, « Les animaliers du Jardin des Plantes »
  • 1996 : Galerie de l’Évolution, Jardin des Plantes, Paris, Premier Salon National des Artistes Naturalistes

Référencement[modifier | modifier le code]

  • Jean-Charles Hachet, Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers et fondeurs, de l’Antiquité à nos jours, Dictionnaires Argus Valentines, Paris, 2005.
  • Aude De Kerros, L'art caché: Les dissidents de l'art contemporain, page 250, éd. Eyrolles, 2011 (ISBN 2212862199)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde, 28 octobre 2002, Marché de l'Art: Les bronzes animaliers.
  2. Prix offert par la Fondation Sandoz et décerné à un sculpteur.
  3. Définition de quelques caractéristiques techniques de la statuaire de pierre dure dans l'Égypte ancienne, page 39, Revue d'égyptologie', Volume 51, Société Française d'égyptologie, éd. E. Leroux, 2000

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Le prix Edouard Sandoz est attribué chaque année à un sculpteur pour l'ensemble son œuvre. Un des salons de l'Hôtel de Malestroit à Bry-sur-Marne permet à l'artiste, invité d'honneur, d'exposer une vingtaine de ses œuvres. Depuis 2006, la Fondation Edouard et Maurice Sandoz confie le soin au Conseil d'Administration du Salon National des Artistes Animaliers de désigner le lauréat du prix Édouard-Marcel Sandoz, du nom de l'artiste animalier (1881-1971). C'est en 2008 que Judith Devaux a reçu cette distinction pour la qualité de ses sculptures.

Liens externes[modifier | modifier le code]