Édouard-Marcel Sandoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sandoz (homonymie).
Édouard Marcel Sandoz
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Lausanne
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Mouvement
Artiste animalier, Art nouveau
Influencé par
Distinctions

Édouard Marcel Sandoz est un sculpteur figuriste et animalier et un peintre d'aquarelles suisse né le à Bâle en Suisse et mort le à Lausanne en Suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Marcel Sandoz est né le 21 mars 1881 à Bâle en Suisse. Il est le fils d'Édouard Sandoz, le fondateur de la firme chimique puis pharmaceutique Sandoz (aujourd'hui Novartis).

Il suit des études à l'École des beaux-arts de Paris auprès d'Antonin Mercié et de Jean-Antoine Injalbert.

Sandoz est surtout connu pour ses nombreuses boîtes, bouteilles, carafes, services à thé et café en porcelaine. Il travaille divers matériaux, le marbre, le bronze, la céramique. Son style doit beaucoup à l'Art nouveau.

Il fonde la société française des animaliers en 1933. Son engagement au service de ses confrères artistes l'a amené à présider pendant près de vingt ans la Fondation Taylor, créée par Isidore Justin Séverin Taylor. Il crée l’Œuvre des enfants d'artistes et participe à la création de la Cité des arts à Paris.

Sandoz a été membre de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Entre autres :

  • Le carrefour de la vie Dans le Jardin du Musée Océanographique de Monaco ;
  • La fontaine des singes, au parc du Denantou à Lausanne[1] ;
  • Le Faune, au parc du Denantou à Lausanne[2],[3] ;
  • La 1re chevauchée de Bacchus, 1960, à Entre Deux Ville à Vevey ;
  • Jeunes filles jouant sur des hippocampes, 1967, au Jardin du Rivage à Vevey ;
  • Le jardin bordant la façade ouest de l'usine Famar d'Orléans (Loiret, France), ancienne fabrique de produits chimique du groupe Sandoz, accueille trois sculptures en bronze de l'artiste représentant des ânes ;
  • De 1915 à 1952 création de porcélaine pour Haviland à Limoges.

Sa devise[modifier | modifier le code]

« En art, il faut tout aimer, la nature, la science, son prochain…[4] »

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fontaine aux singes », sur www.lausanne.ch (consulté le 3 décembre 2015)
  2. « Faune », sur www.lausanne.ch (consulté le 3 décembre 2015)
  3. « Lausanne Denantou le Faune de E.-M. Sandoz », sur www.notrehistoire.ch (consulté le 3 décembre 2015)
  4. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]