Josep Bartolí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Josep Bartolí
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Josep Bartolí i Guiu[1],[2], né en 1910 à Barcelone et mort le à New York, est un artiste et homme politique espagnol d'expression catalane.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1936, le Catalan Josep Bartolí fonde le syndicat des dessinateurs puis, pendant la guerre d'Espagne, devient commissaire politique du POUM. Après l'effondrement de la République, il est incarcéré dans divers camps dans le sud de la France, où il continue de dessiner. Il échappe à la Gestapo.

Après 1943, Bartolí part au Mexique où il devient l'amant de Frida Kahlo, avant de s'installer aux États-Unis, où il fréquente Rothko, Charles Pollock, Kline et De Kooning, et dessine dans la revue Holliday, dans le supplément Reporter du Saturday Evening Post. En France, il illustre de nombreux ouvrages pour le Club français du livre.

Il est également un peintre et un créateur de collages.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Collection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en catalan oriental retranscrite selon la norme API : [ ʒuˈzɛp bər.tuˈɫi i ˈgiw]
  2. Les prénoms catalans ayant été interdits durant la dictature franquiste, il était officiellement connu sous le nom hispanisé de José Bartolí Guiu par les autorités espagnoles durant cette période.
  3. « Région Occitanie : 270 œuvres de Josep Bartoli données au Mémorial du Camp de Rivesaltes par la famille de l’artiste », site lartvues.com, 2 octobre 2020.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Bartolí, La Retirada - Josep Bartolí, Actes Sud,

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Josep, 2020, film d'animation d'Aurel retraçant la vie de l'artiste

Liens externes[modifier | modifier le code]