Jonathan Bolingi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jonathan Bolingi
Image illustrative de l’article Jonathan Bolingi
Bolingi en février 2018
Situation actuelle
Équipe Royal Antwerp FC
Biographie
Nom Jonathan Bolingi Mpangi Merikani
Nationalité Congolais (RDC)
Naissance (27 ans)
Kinshasa (RD Congo)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2012-
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
2008-2009 UJSK
2009-2010 Kimbangu Sport
2010-2012 TP Mazembe
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012-2014 CS Don Bosco00? 0(?)
2014 Jomo Cosmos00? 0(?)
2014-2017 TP Mazembe086 (33)
2017-2018 Standard de Liège006 0(0)
2017-2018 RE Mouscron027 0(7)
2018- Royal Antwerp FC042 0(2)
2019-2020 KAS Eupen 019 0(4)
2020-2021 MKE Ankaragücü 015 0(2)
2021 FC Lausanne-Sport 017 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014- RD Congo031 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 6 août 2021

Jonathan Bolingi Mpangi Merikani, né le à Kinshasa, est un footballeur congolais (RDC). Il joue au poste d'attaquant au Royal Antwerp FC. Il est le fils de Mpangi Merikani[1], ancien gardien du DCMP.

Jonathan Bolingi a notamment gagné le Championnat d'Afrique des nations de football 2016 avec son équipe nationale[1] ainsi que la Ligue des champions de la CAF 2015 avec le club congolais du Tout Puissant Mazembe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Entraînement du Royal Excel Mouscron, février 2018

Arrivé à Lubumbashi en 2010 après un bref passage à Kimbangu Sport, il est prêté au club de Don Bosco où il remporte la Coupe du Congo et s'avère être l'homme providentiel du buteur salésien Chico Ushindi. Il marque un doublé lors des tours préliminaires de la Coupe du Congo contre Tshipepele au match retour avec une large victoire (7-0), il marque ensuite un but en demi-finale retour contre l'AS Dauphins Noirs de Goma pour une victoire (4-1). Il marque un doublé le contre l'US Tshinkunku lors de la 3e journée de la Linafoot, pour une victoire de Don Bosco (3-0).

Sous le maillot de Jomo Cosmos (Afrique du sud), au cours des neuf matches de la pré-saison, il affole les compteurs, inscrivant un total de 23 buts soit un total de 2,5 bus par match. Le club sud-africain qui a employé son père Mpangi Merikani pendant 25 ans tient à tout prix à acquérir ses services, sans pouvoir toutefois obtenir l'accord de Don Bosco. Son retour à Lubumbashi était en effet inévitable malgré cette remarquable excursion en Afrique du sud, car le joueur appartenait bien au TP Mazembe.

Du haut de son mètre 85, Jonathan Bolingi (74 kilos) est capable de jouer sur toute la ligne d'attaque. Son profil séduit rapidement Patrice Carteron qui n'hésite à l'intégrer dans son effectif.

Il marque son premier but en Ligue des champions de la CAF le face aux Astres FC de Douala (Cameroun), sur un retourné acrobatique après avoir bénéficié d'une bourde du gardien camerounais. Il remporte la Supercoupe du Congo contre le MK Étanchéité en marquant le deuxième but du TP Mazembe mais malheureusement pour lui, il se blesse et doit laisser sa place à Solomon Assante à la mi-temps. Il marque un triplé contre l'AS Bantou le , lors de 1re journée de la Linafoot, dont deux buts de la tête, pour une très large victoire (7-0). Le , il marque l'unique but de Mazembe contre l'AS Dauphins Noirs à Goma en reprenant de la tête un ballon de Kabaso Chongo à la 93e minute.

Courtisé par plusieurs clubs belges il signe finalement le au Standard de Liège en prêt avec option d'achat[2].

Il marque son premier but avec le Standard de Liège contre la réserve de KV Courtrai d'un retourné acrobatique[3].

Il signe définitivement avec le Standard de Liège le [4].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts avec l'équipe de la République démocratique du Congo le , lors d'un match face à la Côte d'Ivoire, en remplaçant Junior Kabananga à la 66e minute, pour une victoire à l'extérieur (4-3).

Il participe au CHAN 2016 avec la République démocratique du Congo. il marque son premier but lors de la deuxième journée de la phase des poules contre l'Angola pour une victoire (4-2), il marque son deuxième but lors de la demi-finale contre la Guinée à la 103e minute d'une tête plongeante sur une passe de Guy Lusadisu[5]. En finale contre le Mali il fait une déviation de la tête pour Meschack Elia qui ouvre le score à la 28e minute et il marque le troisième but à la 73e minute pour une victoire en finale (3-0).

En , Il marque un but en toute fin de rencontre face à l'Angola lors d'un match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017.

En fin il fut pré-sélectionné pour un stage au Cameroun et participa a sa première CAN qui se déroula au Gabon de janvier à .

Le dans un match comptant pour la dernière journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, il marque un but sur penalty a une minute de la fin de la rencontre face au Syli National.

Il est retenu par Florent Ibenge pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2019. Le lors de la troisième journée des phases de poule, il inscrit le premier but congolais lors du match contre le Zimbabwe mais s'est blessé et doit declarer forfait pour le reste de la compétition. La RDC est éliminée après avoir perdu au séance de tir au but face au Madagascar.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Football africain : ces joueurs dont le CHAN a changé la vie – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  2. « Transfert: Bope, Bolingi et Luyindama (Mazembe) prêtés au Standard de Liège », sur Radio Okapi, (consulté le )
  3. « Standard : Premier match et premier but pour Bolingi », sur Foot RDC, (consulté le )
  4. « Foot-Transferts : Le Standard lève l’option d’achat de Bolingi, Bope et Luyindama », sur Radio Okapi, (consulté le )
  5. « Jonathan BOLINGI : « Un moment inoubliable… » », sur www.tpmazembe.com (consulté le )
  6. « Feuille du match Rép. Dém. Congo vs. Mali 3 - 0 », sur soccerway.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]