John Harvey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harvey.
John Harvey
Alias
John McLaglen,
William S. Brady, J.-D. Sandon,
L.-J. Coburn, J.-B. Dancer,
W.-M. James, Thom Ryder,
Jon Hart, Jon Barton
James Mann, Terry Lennox
John B. Harvey
Thom Ryder
John Barton
Naissance (76 ans)
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
Distinctions
Grand Prix du roman noir de la ville de Cognac en 2000
Diamond Dagger Award en 2007 pour l'ensemble de son œuvre
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

  • Série Charles Resnick
  • Série Frank Elder

John Harvey, né le à Londres, est un écrivain et scénariste britannique, spécialisé dans le roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été enseignant de théâtre et de lettres dans un établissement du secondaire de 1963 à 1974, il démissionne et commence à écrire dès 1975. Il obtient une maîtrise de l’Université de Nottingham en 1979 et y devient enseignant à temps partiel jusqu'en 1986. Après cette date, il se consacre entièrement à l'écriture, bien qu'il fonde et dirige, de 1977 à 1999, la petite maison d'édition Slow Dancer Press, spécialisée dans la poésie.

Boulimique de l’écriture, il publie à partir des années 1980, plus de 90 romans, des recueils de poésie, des romans pour la jeunesse et bon nombre d'adaptations pour la radio ou la télévision.

Pendant sa carrière d'écrivain, pour écouler son abondante production, il utilise divers pseudonymes : John McLaglen, William S. Brady, J.-D. Sandon, L.-J. Coburn, J.-B. Dancer, W.-M. James, Thom Ryder, Jon Hart, Jon Barton, James Mann, Terry Lennox, John B. Harvey, Thom Ryder, John Barton.

Après avoir commencé sa carrière d’écrivain en publiant dans des pulps (des policiers et beaucoup de westerns), il écrit en 1989 un roman mettant en scène un policier d’origine polonaise du commissariat de Nottingham du nom de Charles Resnick. C’est le début de la célébrité. Son éditeur lui demande d’en faire une série. Onze autres enquêtes, qui appartiennent toutes au sous-genre de la procédure policière vont se succéder au rythme d’un roman par an entre 1989 et 1998, et les deux derniers 10 et 16 ans plus tard.

Personnage très attachant, Resnick est un amateur de sandwiches, de jazz et de chats (il en a quatre, chacun nommés en l'honneur de jazzmen célèbres : Bud, Pepper, Dizzy et Miles) qui vit à Nottingham. Harvey fait de cette ville le miroir du Royaume-Uni : « une ville où chômage, misère, violence, exclusion, racisme, délinquance sont l'expression des bouleversements résultant de la casse industrielle initiée par le gouvernement conservateur Thatcher »[1]. L’auteur s'efforce donc, avec beaucoup de justesse et d’empathie, de décrire la société britannique cette époque sans en cacher les aspects les plus sombres. Le cadre de l'action, le commissariat de la ville est décrit comme dans les ouvrages d'Ed McBain ou les séries télévisées comme Capitaine Furillo. Le style de l'écriture, clair et précis, va à l’essentiel, accordant toutefois une profondeur psychologique à des personnages qui acquièrent tout de suite une réelle authenticité.

John Harvey a aussi écrit une autre série policière de trois romans consacrée à Frank Helder, inspecteur principal en retraite après 30 ans de service au commissariat de Nottingham.

Également scénariste, il a rédigé « plusieurs scénarios de téléfilms et deux séries télévisées, dont Hard Case (1987-1988) »[2].

Il reçoit le Diamond Dagger Award en 2007 pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans signés John Harvey[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, tous ces romans sont publiés dans la collection Rivages/Noir :

Série Charles Resnick[modifier | modifier le code]

  • Lonely Hearts, 1989
    Publié en français sous le titre Cœurs solitaires, no 144, 1993
  • Rough Treatment, 1990
    Publié en français sous le titre Les Étrangers dans la maison, no 201, 1995
  • Cutting Edge, 1991
    Publié en français sous le titre Scalpel, no 228, 1995
  • Off Minor, 1992
    Publié en français sous le titre Off Minor, no 261, 1997
  • Wasted Years (1993)
    Publié en français sous le titre Les Années perdues, no 299, 1998
  • Cold Light (1994)
    Publié en français sous le titre Lumière froide, no 337, 1999
  • Living Proof (1995)
    Publié en français sous le titre Preuve vivante, no 360, 2000
  • Easy Meat (1996)
    Publié en français sous le titre Proie facile, no 409, 2001
  • Still Water (1997)
    Publié en français sous le titre Eau dormante, no 479, 2003
  • Last Rites (1998)
    Publié en français sous le titre Derniers Sacrements, no 527, 2004
  • Cold in Hand (2008)
    Publié en français sous le titre Cold in Hand, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2010 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 892, 2012
  • Darkness, Darkness (2014)

Série Frank Elder[modifier | modifier le code]

  • Flesh and Blood (2004)
    Publié en français sous le titre De chair et de sang, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller » ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 652, 2007
  • Ash and Bone (2005)
    Publié en français sous le titre De cendre et d'os, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2006 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 689, 2008
  • Darkness and Light (2006)
    Publié en français sous le titre D'ombre et de lumière, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2008 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 777, 2010

Série Scott Mitchell[modifier | modifier le code]

  • Amphetamines and Pearls (1976)
  • The Geranium Kiss (1976)
  • Junkyard Angel '1977)
  • Neon Madman (1977)
  • Frame (1979)
  • Blind (1981)

Roman de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Nick’s Blues (2008)
    Publié en français sous le titre Nick's Blues, Paris, Syros, 2005 ; réédition, Paris, Éditions Les Incorruptibles, 2006

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • In a True Light (2001)
    Publié en français sous le titre Couleur franche, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 511, 2004
  • Gone to Ground (2007)
    Publié en français sous le titre Traquer les ombres, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2009 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 845, 2011
  • Far Cry (2009)
    Publié en français sous le titre Le Deuil et l'Oubli, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2011 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 914, 2013
  • Good Bait (2012)
    Publié en français sous le titre Lignes de fuite, Paris, Payot et Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2014

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Charles Resnick[modifier | modifier le code]

  • Now's the Time (2002)
    Publié en français sous le titre Now's the Time, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 526, 2004

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Charles Resnick[modifier | modifier le code]

  • Now's the Time (1994)
  • Bird of Paradise (1997)
  • Home (2005)
  • Trouble in Mind (2008)
  • Going Down Slow (2014), longue nouvelle ou court roman (novella)

Autres nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Riding Track (1981)
  • The Dearest Sweetest Girl (1998)
  • Truth (2002)
  • Chance (2003)
    Publié en français sous le titre Une chance, traduit par Marie Gratias dans le recueil Demain ce seront des hommes, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2005
  • Flesh & Blood (2004)
  • A Tall Man (2008)
  • Ghosts (2009)
  • Drummer Unknown (2009)
    Publié en français sous le titre Batteur inconnu (trad. Marie Gratias). In Jazz me blues : anthologie proposée par Jean-Paul Gratias. Paris, Moisson Rouge, avril 2009, p. 181-201 (ISBN 978-2-914833-86-8)
  • Minor Key (2010)
    Publié en français sous le titre Minor Key (trad. Gérard de Chergé). In Jazz me blues : anthologie proposée par Jean-Paul Gratias. Paris, Moisson Rouge, avril 2009, p. 203-224 (ISBN 978-2-914833-86-8)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Ghost of a Chance 91992)
  • Bluer Than This (1998)
  • Out of Silence (2014)

Anthologies présentées par John Harvey[modifier | modifier le code]

Il s'agit de deux anthologies établies et préfacées par John Harvey. Seule la seconde contient une de ses nouvelles.
  • Blue Lightning (1998)
    Publié en français sous le titre Bleu noir, Paris, Rivages, coll. « Écrits noirs », 2002 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », no 570, 2005
  • Men from Boys (2003)
    Publié en français sous le titre Demain ce seront des hommes, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 2005 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir », no 778, 2010

Romans signés John Barton[modifier | modifier le code]

Série Deathshop[modifier | modifier le code]

  • Kill Hitler (1976)
  • Forest of Death (1977)
  • Lightning Strikes (1977)

Romans signés William S. Brady[modifier | modifier le code]

Série Hawk[modifier | modifier le code]

  • Blood Money (1979)
  • Killing Time (1980)
  • Blood Kin (1980)
  • Desperadoes (1981)
  • Dead Man's Hand (1981)
  • Sierra Gold (1982)
  • Death and Jack Shade (1982)
  • Border War (1983)
  • Killer! (1983)

Série Peacemaker[modifier | modifier le code]

  • Whiplash (1981)
  • War-party (1983)

Romans signés Thom Ryder[modifier | modifier le code]

  • Avenging Angel (1975)
  • Angel Alone (1975)

Romans signés L. J. Coburn[modifier | modifier le code]

Série Caleb Thorn[modifier | modifier le code]

  • The Raiders (1977)
  • Bloody Shiloh (1978)

Romans signés J. B. Dancer[modifier | modifier le code]

Série Lawmen[modifier | modifier le code]

  • Evil Breed (1977)
  • Judgment Day (1978)
  • Hanged Man (1979)

Romans signés John B. Harvey[modifier | modifier le code]

Série Hart: The Regulator[modifier | modifier le code]

  • Cherokee Outlet (1980)
  • Blood Trail (1980)
  • Tago (1980)
  • The Silver Lie (1980)
  • Blood on the Border (1981)
  • Ride the Wide Country (1981)
  • Arkansas Breakout (1982)
  • John Wesley Hardin (1982)
  • California Bloodlines (1982)
  • The Skinning Place (1982)


Romans signés William M. James[modifier | modifier le code]

Série Apache[modifier | modifier le code]

  • Blood Rising (1979)
  • Blood Brother (1980)
  • Death Dragon (1981)
  • Death Ride (1983)
  • The Hanging (1983)

Romans signés John J. McLaglen[modifier | modifier le code]

Série Herne the Hunter[modifier | modifier le code]

  • River of Blood (1976)
  • Shadow of the Vulture (1977)
  • Death in Gold (1977)
  • Cross Draw (1978)
  • Vigilante! (1979)
  • Sun Dance (1980)
  • Billy the Kid (1980)
  • Till Death (1981)
  • Dying Ways (1982)
  • Hearts of Gold (1982)
  • Pony Express (1983)
  • Wild Blood (1983)

Romans signés J. D. Sandon[modifier | modifier le code]

Série Gringos[modifier | modifier le code]

  • Cannons in the Rain (1979)
  • Border Affair (1979)
  • Mazatlan (1980)
  • Wheels of Thunder (1981)
  • Durango (1982)


Roman signé James Mann[modifier | modifier le code]

Série Scott Mitchell[modifier | modifier le code]

  • Endgame (1982)

Roman signé Terry Lennox[modifier | modifier le code]

Série Scott Mitchell[modifier | modifier le code]

  • Dancer Draws a Wild Card (1985)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Silver Dagger pour Les Étrangers dans la maison
  • 1999 : Sherlock Award Winner du meilleur détective britannique pour Charles Resnick dans Derniers Sacrements
  • 2000 : Grand Prix du roman noir étranger de la ville de Cognac pour Lumière froide
  • 2004 : Silver Dagger pour De chair et de sang
  • 2004 : The Barry Award (US) du meilleur roman britannique pour De chair et de sang
  • 2007 : Diamond Dagger Award pour l'ensemble de son œuvre
  • 2007 : Prix du polar européen pour De cendre et d'os

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures policières, volume 1, p. 941-942.
  2. Dictionnaire des littératures policières, volume 1, p. 941.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]