Joël Séria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Joël Seria)
Aller à : navigation, rechercher

Joël Séria, de son vrai nom Joël Pierre Emile Lichtlé, né le à Angers (Maine-et-Loire), est un scénariste, réalisateur, acteur et romancier français.

Marié avec la comédienne Jeanne Goupil, il est le père de l'actrice Prune Lichtlé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier long-métrage de Joël Séria, Mais ne nous délivrez pas du mal avec Jeanne Goupil et Catherine Wagener, sort en salles en 1970 : bien qu'interdit à sa sortie, il a fini par acquérir un statut de film-culte[1],[2].

Son film le plus célèbre, Les Galettes de Pont-Aven qui met en scène dans « la cité des peintres » des personnages hauts en couleurs incarnés par Jean-Pierre Marielle, Bernard Fresson, Andréa Ferréol et Dominique Lavanant, a quelque peu éclipsé le reste de son œuvre auprès du grand public.

Il réalise en 1981 une adaptation de la série policière San-Antonio intitulée San-Antonio ne pense qu'à çaPhilippe Gasté tient le rôle principal.

Depuis la fin des années 1980, Joël Séria travaille pour la télévision, signant notamment la réalisation de plusieurs épisodes de la série Nestor Burma.

En 1987, il réunit Jean-Pierre Marielle (dont c'est la quatrième prestation pour Séria) et Jean Carmet dans Les Deux Crocodiles, un road-movie tourné entre Saumur et Quimper.

En 2014, il a été filmé pour l'anthologie cinématographique Cinématon de Gérard Courant. Il est le numéro 2825 de la collection.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur
Comme acteur

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur
  • 1986 : Pour venger Pépère (téléfilm, Série noire)
  • 1987 : Le Salon du prêt à saigner (téléfilm, série noire)
  • 1988 : Gueule d'Arnaque (téléfilm,série noire)
  • 1989 : Steffie ou la vie à mi-temps (unitaire)
  • 1991 : Des kilomètres de linceuls (Série Nestor Burma)
  • 1992 : Burma court la poupée (Série Nestor Burma)
  • 1994 : Le Raisin d'or (unitaire)
  • 1994 : Le cinquième procédé (Série Nestor Burma)
  • 1995 : Le JAP 7 (Série Le Jap)
  • 1996 : Drôle d'épreuve pour Nestor Nurma (Série Nestor Burma)
  • 1997 : Chaudemanche père et fils (Unitaire)
  • 1998 : Léopold (unitaire)
Comme acteur

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comme acteur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 2006, le réalisateur américain Pete Tombs fait référence au premier film de Séria dans les documentaires Hellish Creatures et Settling the Score
  2. Critiques de Mais ne nous délivrez pas du mal sur 1kult.com, sur sueursfroides.fr, sur goregirl.wordpress.com et sur films.psychovision.net

Liens externes[modifier | modifier le code]