Jenny Clack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jenny Clack
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nom de naissance
Jennifer Alice ClackVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
JennyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Jennifer Alice Clack, ( née Agnew) née le et morte le était une paléontologue anglaise experte en biologie évolutive. Son principal domaine d'étude était l'évolution du poisson vers le tétrapode et plus particulièrement l'origine et le développement évolutif des premiers tétrapodes. Principalement connue pour son livre Gaining Ground: the Origin and Early Evolution of Tetrapods, publié en 2002 puis réédité en 2012. Clack est également connue pour ses nombreuses recherches sur l’émergence des vertébrés terrestres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Clack est née le 3 novembre 1947 à Manchester, en Angleterre. Elle a fait ses études à la Bolton School, une école indépendante à Bolton dans le Grand Manchester. Elle a obtenu un BSc (l'équivalent d'une licence) en zoologie à l'université de Newcastle upon Tyne en 1970[1]. Elle a également obtenu un doctorat dans cette même université en 1984. Elle est également titulaire d'un certificat d'études supérieures en études muséales de l'université de Leicester et d'une maîtrise de l'université de Cambridge. Le 9 décembre 2000, elle a obtenu un doctorat en sciences de l'université de Cambridge[2]. Elle prendra sa retraite en 2015, à la suite d'un cancer, qui lui sera fatal le 26 mars 2020[3],[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 1981, Clack rejoint le Musée de zoologie de l'université de Cambridge en tant que conservatrice adjointe[4]. En 2005 elle a été nommée conservatrice en paléontologie des vertébrés du même musée[4]. En 1997, Clack a été élue membre du Darwin College de Cambridge[5]. Le 1er octobre 2006, Clack a commencée à enseigner à l'université de Cambridge en tant que professeure de paléontologie des vertébrés[4].

Recherches et publications[modifier | modifier le code]

En 1987, lors d'une expédition dans l'est du Groenland, Clack et son équipe ont découvert les restes de tétrapodes dévoniens du genre Acanthostega et Ichthyostega. En 2009, elle a dirigé un important projet de consortium étudiant de nouveaux fossiles trouvés dans le Northumberland et dans les Scottish Borders qui datent du stade tournaisien de la première période du carbonifère[6]. En collaboration avec des experts des universités de Southampton et de Leicester et du British Geological Survey, l'équipe a étudié les plantes, les poissons, les tétrapodes et les invertébrés qui ont survécu à la fin du dévonien[6],[1]. En 2012, elle a été l'objet d'un épisode de la série télévisée Beautiful Minds sur la BBC[7]. Sa publication majeure a été Gaining Ground: the Origin and Early Evolution of Tetrapods, publié en 2002 puis réédité en 2012.

Honneurs et distinction[modifier | modifier le code]

En 2008, Clack a reçu la Médaille Daniel-Giraud-Elliot [8].

En 2009, Clack a été élue membre de la Royal Society[9].

En 2018, elle a reçue la médaille Lapworth[10].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en-GB) Timothy Smithson, « Jenny Clack obituary », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 9 mai 2020)
  2. « Reporter 13/12/00: Congregation of the Regent House on 9 December 2000 », sur www.admin.cam.ac.uk (consulté le 9 mai 2020)
  3. (en) Per Ahlberg, « Jennifer Clack (1947–2020) », Nature, vol. 580,‎ , p. 587–587 (DOI 10.1038/d41586-020-01217-8, lire en ligne, consulté le 9 mai 2020)
  4. a b et c (en) « Clack, Prof. Jennifer Alice, (born 3 Nov. 1947), Curator in Vertebrate Palaeontology, 2005–15, and Professor, 2006–15, now Professor Emeritus of Vertebrate Palaeontology, University Museum of Zoology, Cambridge; Fellow, Darwin College, Cambridge, 1997–2015 », sur WHO'S WHO & WHO WAS WHO (consulté le 9 mai 2020)
  5. « Reporter 5/11/97: Darwin College », sur www.admin.cam.ac.uk (consulté le 9 mai 2020)
  6. a et b (en-GB) Elsa Panciroli, « Palaeontologists reveal 350m-year-old tropical Scotland bursting with life », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 9 mai 2020)
  7. (en-GB) « BBC Four - Beautiful Minds, Series 2, Professor Jenny Clack », sur BBC (consulté le 9 mai 2020)
  8. « National Academy of Sciences: Daniel Giraud Elliot Medal », sur web.archive.org, (consulté le 9 mai 2020)
  9. (en-GB) « Jennifer Clack | Royal Society », sur royalsociety.org (consulté le 9 mai 2020)
  10. (en) Administrator, « Professor Jenny Clack awarded the Palaeontological Association's Lapworth Medal », sur www.zoo.cam.ac.uk, (consulté le 9 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]