Jean Zermatten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Zermatten
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
SionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean Zermatten, né le à Sion, est un juriste suisse, ancien Président du comité des droits de l'enfant de l'ONU (2011-2013), il fut le premier Suisse à y siéger[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'écrivain Maurice Zermatten, il suit des études de droit à l'Université de Fribourg puis devient juge ad hoc de la Chambre pénale des mineurs, de Fribourg avant d'être nommé président et doyen du tribunal des mineurs du canton du Valais, poste qu'il occupera durant 25 ans entre 1980 et 2005[2].

De 1989 à 1999, il est en plus chargé de cours aux facultés de Droit et de Lettres de l'Université de Fribourg. En 1995, il fonde l'Institut international des droits de l'enfant (IDE) à Bramois qu'il dirige pendant presque 20 ans (1995-2014).

En 2007, il obtient le titre de Docteur honoris causa de l'Université de Fribourg[3]. En 2014, il reçoit le titre de docteur honoris Causa de l'université de Genève[4]

En , il a reçu le prix 2009 de la Fondation Divisionnaire F.-K. Rünzi[5].

Jean Zermatten fait aussi partie de la direction scientifique de plusieurs programmes académiques, tels que le Master International en droits de l’enfant ou le diplôme en expertises psycho-judiciaires pour enfants et adolescents[6] et a participé à l'élaboration de plusieurs lois et projets de loi au niveau national ; il est en particulier l'auteur du Concordat romand sur l’exécution de la privation de liberté des mineurs[2], membre de la commission d’experts de révision de la partie générale du code pénal suisse[2], et auteur de l'avant-projet de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs[2].

En 2018, il est élu à la constituante valaisanne sous les couleurs d'Appel Citoyen.

Publications[modifier | modifier le code]

Il a également réalisé la préface de La délinquance des jeunes : L'insécurité en question d'Olivier Guéniat, ainsi que de Cannabis, haschich et cie : Un enjeu pour l'individu, la famille et la société, de Nicolas Donzé et Marc Augsburger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]