Bramois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bramois
Bramois
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Sion
Commune Sion
NPA 1967
Démographie
Gentilé Bramoisien
Population
permanente
5 985 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 51″ nord, 7° 24′ 14″ est
Altitude 511 m
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bramois
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bramois
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Bramois
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bramois est un village de la commune de Sion en Suisse, situé à 4 km au sud-est du centre-ville de Sion. Il est à l'ouverture du Val d'Hérens, sur la route pour Evolène, Hérémence et Nax.

La commune de Sion a fusionné avec celle de Bramois en 1968.

Toponyme[modifier | modifier le code]

L'ancien nom du village en allemand est Brämis[3].

Population[modifier | modifier le code]

Gentilé et surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants du village se nomment les Bramoisiens[3].

lls sont surnommés les Goitreux[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Le village compte 40 à 50 feux vers 1450, 298 habitants en 1798, 232 en 1821, 381 en 1850, 703 en 1900, 866 en 1950 et 859 en 1960[4].

Longeborgne[modifier | modifier le code]

Au-dessus du village, accroché dans les falaises qui surplombent les gorges sauvages de la Borgne, se trouve l'ermitage de Longeborgne. Avant de devenir un lieu de retraite et de pèlerinage, les grottes de Longeborgne - les « baumes » - eurent un usage défensif : les habitants de Bramois pouvaient y mettre en sûreté leurs biens les plus précieux lors des périodes de danger.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. a b et c Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 17
  4. Danielle Allet-Zwissig, « Bramois » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Liens externes[modifier | modifier le code]