Jean Börlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Börlin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Jean Börlin est un danseur et chorégraphe suédois né à Härnösand le et mort à New York le . Il a travaillé avec Michel Fokine qui fut son professeur à Stockholm.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Börlin était très apprécié de Michel Fokine, qui dira plus tard du danseur suédois « Il est celui qui me ressemble le plus ! Une nature ! Une extase ! Le sacrifice fanatique d'un corps meurtri afin de donner le maximum de l'expression chorégraphique ».

Formé à l'école du Ballet royal suédois, il entre dans la troupe en 1905 et est nommé premier danseur par Fokine en 1913. Il rejoint son maître à Copenhague en 1918, puis voyage en Europe et découvre la danse moderne.

Recommandé par Fokine, il est engagé aux Ballets suédois, fraîchement constitués par Rolf de Maré. Cette étape marquera ses débuts de chorégraphe, puisque la grande majorité des chorégraphies des Ballets suédois portent son nom. Il danse pour la compagnie à une époque où elle est en constante concurrence avec les Ballets russes de Serge de Diaghilev.

À partir de 1920, il assume les fonctions de danseur principal, professeur, maître de ballet et chorégraphe. Salué par la critique française, Börlin est considéré comme le successeur de Vaslav Nijinski.

Jean Börlin est emporté par la maladie en 1930, alors qu'il n'avait que 37 ans.

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]