Alexandre Glazounov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture russe image illustrant un compositeur image illustrant russe
image illustrant un musicien image illustrant russe
Cet article est une ébauche concernant la culture russe, un compositeur russe et un musicien russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alexandre Glazounovrusse : Александр Константинович Глазунов
Description de cette image, également commentée ci-après

Alexandre Glazounov.
Portrait par Ilia Répine (1887).

Nom de naissance Alexandre Konstantinovitch Glazounov
Naissance
Saint-Pétersbourg
Drapeau de la Russie Russie
Décès (à 70 ans)
Neuilly-sur-Seine
Drapeau de la France France
Activité principale compositeur
Activités annexes chef d'orchestre
Lieux d'activité Conservatoire de Saint-Pétersbourg
Maîtres Nikolaï Rimski-Korsakov

Alexandre Konstantinovitch Glazounov (en russe : Александр Константинович Глазунов) est le dernier grand compositeur romantique russe, né à Saint-Pétersbourg le ­et mort à Neuilly-sur-Seine le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il prend des cours de musique avec Nikolaï Rimski-Korsakov, à qui il a été recommandé par Mili Balakirev qu'il avait rencontré à l'âge de 14 ans. À 16 ans, il compose sa première symphonie et son poème symphonique Stenka Razine, avant de se consacrer à la musique de chambre avec le groupe Belaïev.

Il fait ses débuts de chef d'orchestre en 1888 et dirige les Concerts symphoniques russes créés par Mitrofan Belaïev. Il est nommé professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg en 1899, puis directeur de 1905 à 1928. Après la guerre, il participe activement à la réorganisation du conservatoire de Léningrad. Il quitte l'Union soviétique « pour raison de santé » en 1928 et fait de nombreuses tournées en Europe et aux États-Unis avant de s'installer en France. En 1929, il dirige l'enregistrement des Saisons, dont la réédition en CD révèle ses grandes qualités de chef d'orchestre.

Il écrit notamment des poèmes symphoniques, des symphonies, des ouvertures, concerti et des ballets. En 1887, il aide Rimski-Korsakov à terminer l'opéra Le Prince Igor de Borodine. Il se distingue notamment en reconstituant de mémoire l'ouverture qu'il avait entendu jouer une seule fois.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Alexandre Glazounov est le fils aîné de Konstantin Ilitch Glazounov (1828-1914) éditeur de livres et amateur de musique et d'Elena Pavlovna Glazounov née Turygin (1846-1925) pianiste elle aussi. Le couple a quatre enfants : Alexandre, Elena , Mikhail et Dimitri.

Son oncle Ivan Ilitch Glazounov fut Maire de Saint-Petersbourg de 1881 à 1885.

Son frère Dimitri Konstantinovitch Glazounov, fut entomologiste.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Chant du Ménestrel
Le Chant du Ménestrel, op 71
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :