Jean-Marc Laurent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Marc Laurent
Image illustrative de l’article Jean-Marc Laurent
Jean-Marc Laurent en 2007 - Tribune présidentielle Stade de France

Surnom Jean-Marc Laurent
Nom de naissance Larre dit Laurent Jean-Marc Philippe
Naissance (56 ans)
Pau
Profession Animateur de télévision
Spécialité généraliste et culturel
Autres activités Journaliste
chroniqueur TV
Années d'activité Depuis 1982
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Radio
Fonction principale Présentateur
Radio Radio-France
Autres médias NRJ groupe ; Free-lance pour divers supports presse

Jean-Marc Laurent, né à Pau dans les (Pyrénées-Atlantiques) le , est un journaliste, animateur de télévision et radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Animateur des années 1980[1] sur NRJ[2], puis directeur à la NRJ School[3]:

Son père est ingénieur et sa mère directrice de mode. Jean-Marc à une sœur, Christine. Dès l’âge de cinq ans, il découvre avec ses parents expatriés, un pays qui le marque à jamais, Madagascar et la ville de Mahajanga. Retour en France en 1972.

Après l’année du bac, en 1982, il profite des débuts des radios-libres pour se lancer dans le métier d’animateur. Il démarre directement sur NRJ. Dominique Duforest dans son livre NRJ, ma plus belle histoire décrit la voix de Jean-Marc Laurent comme "l'une des plus belles de la station".

En 1985, il est choisi pour animer les matinales de Radio-France Internationale, tout en courant les auditions à la suite de cours d'art dramatique ce qui lui permet de rencontrer les professionnels de la télévision et de la publicité. Il participera quelques mois au début de M6 en présentant les programmes ainsi que le jeu du Six-Appels, et du 20-20-20. Il va officier ensuite en tant que speaker sur la chaîne européenne TV5 Monde.

En 1987, la Française des Jeux lui propose sous la houlette du producteur de télévision Gilbert Richard d’animer le jeu du Tapis_vert_(jeu) Très vite, il se voit confier par la suite les tirages du Loto[4] dans une version en couple et modernisée.

Entre 1990 et 1994, il officie sur plusieurs médias, comme Antenne 2 et Paris-Première, en tant que chroniqueur et journaliste. On le voit régulièrement auprès de Lionel Cassan dans Matin_Bonheur.

Au milieu des années 90 en parallèle à ses activités, il démarre des collaborations dans la presse-écrite (Le Pèlerin, Madagascar-Magazine, Historia)

Après un passage dans le groupe TF1 aux côtés de Gérard Carreyrou pour lancer la chaine Odyssée, Jean-Marc Laurent retourne en radio sur le réseau France-Bleu[5].

En 2006, le groupe N.R.J lui confie la direction de l’école de formation N.R.J School qu'il quitte deux ans plus tard[6].

À partir de 2014, il se consacre à une activité de communicant tout en poursuivant l’écriture de nouvelles et d’articles print et web. Un goût pour les écrits transmis peut-être par l'un de ses ancêtres Carmen Bernos de Gasztold ainsi que l'histoire mouvementée de sa généalogie. Jean-Marc Laurent est lié aux ascendants d'une grande famille de la noblesse de Lituanie : la famille Goštautai (dont Titus Julien Alexandre de Gasztold a émigré en 1832 en France).

Aujourd'hui, il produit aussi des podcasts audio tant pour des entreprises que des radios comme fréquence 3 [1]

En 2021, année des 40 ans de l'existence des radios fm en France, ainsi que dans le cadre de la fête de la radio, Jean-Marc Laurent a participé en tant que témoin et pionnier de la fm autorisée, à diverses interviewes évoquant cette histoire médiatique[7],[8],[9]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à une française de Madagascar d’origine indienne, ils ont deux filles.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Le Dictionnaire du Second-empire, sous la direction de Jean Tulard, Paris, Fayard,
  • Madagascar une île vue par nos stars, Lille, Thebookedition,
  • Etonnures, Lille, Thebookedition,

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saison 1982-1983 », sur radioscope.fr (consulté le ).
  2. « Son histoire », sur schoop.fr (consulté le ).
  3. « NRJ Group : un nouveau responsable pour la NRJ School », sur sicavonline.fr (consulté le )
  4. En France, Maurice Caradet, alors président de la Société de la Loterie nationale et du Loto national (SLNLN), confiera dès 1980 la production de tous les tirages télévisés de la société qu'il dirige à Gilbert Richard, ex-producteur de nombreuses émissions télévisées pour la jeunesse. Sous sa responsabilité, entre 1980 et 1992, plusieurs animateurs du Loto ont été chargés de présenter les numéros gagnants aux téléspectateurs : citons entre autres, Annie Poirel, Jean-Marc Laurent, Évelyne Biazzi, Daniel Richard. Par la suite, Valérie Payet et David Martin accompagnés de Solange du Part et Didier Gircourt prirent la relève.
  5. « Jean-Marc Laurent pour votre évènement », sur Arkane Persona (consulté le )
  6. jeanmarcmorandini.com, « Le patron de NRJ School quitte le groupe NRJ »
  7. Philippe-Antoine S. dit, « Mécanique n°70 - Jean-Marc Laurent », sur La Mécanique des Ondes, (consulté le )
  8. « Le Timbre Du Coin 2021 – FÊTE NATIONALE DE LA RADIO – avec JEAN-MARC LAURENT », sur Timbre FM, (consulté le )
  9. « 1980 - Retour en témoignages sur ces folles années », sur Fête de la Radio 2021, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]