Jean-François Sabouret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-François Sabouret, né le au Poinçonnet (Indre), est un sociologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il soutient une thèse sur les minorités discriminées au Japon en 1981 à l'École des hautes études en sciences sociales. Il est devenu depuis japonologue.

Il crée le Bureau de représentation du CNRS au Japon en 1990 qu'il a dirigé jusqu'en 1996. Sur cette même période, il est correspondant de France Inter au Japon.

De 1996 à 1998, il est chercheur invité à l'Université de Berkeley (Californie), États-Unis.

De 1998 à 2002, il est directeur de la communication du CNRS, et de 1998 à 2006, il est directeur de recherche au CNRS au Centre de recherche sur les liens sociaux à l'Université Paris V.

De 2006 à 2012, il est directeur de l'Unité propre de service Réseau Asie - préfiguration de l'Institut des mondes asiatiques (CNRS), hébergée et soutenue également par la Fondation Maison des sciences de l'homme. Il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur en juin 2008 et décoré de l'Ordre du Soleil Levant, Rayons d'Or en Sautoir, le 3 novembre 2012[1].

Depuis 2012 il est directeur émérite du Réseau Asie.

Champs de recherche[modifier | modifier le code]

  • Sociologie de l'éducation (Structure du système éducatif, reproduction des élites et stratégies scolaires).
  • Évolution politique et économique du Japon et de la société japonaise et son rôle en Asie.
  • Sociologie de la quotidienneté.
  • Recherche sur le champ publicitaire japonais.
  • Sociologie de l'exclusion et de la marginalité.

Diplômes[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'État du Japon, Éditions de la Découverte, 1988 (Nouv édit. 1995)
  • Invitation à la culture japonaise, Éditions de la Découverte, 1991
  • Japon, peuple et civilisation, Éditions de La Découverte, 2004
  • La Dynamique du Japon, Éditions Saint-Simon, 2005 (Nouv édit. 2008)
  • L'Empire de l'intelligence, CNRS Éditions, 2007
  • avec Daisuke Sonoyama, Liberté, inégalité, individualité (la France et le Japon au miroir de l'éducation), CNRS Éditions, 2008
  • avec Guillaume Arotçarena et Paul Jobin, Démocratie, modernité et christianisme en Asie, Les Indes savantes, 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]