Jean-Antoine-Marie Idrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Antoine-Marie Idrac
Augustins - Salammbô - Jean-Antoine-Marie Idrac RA 966.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Formation
Enfant
Distinctions

Jean-Antoine-Marie Idrac, né à Toulouse le et mort à Paris le [1], est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Alexandre Falguière et de Jules Cavelier, Jean-Antoine-Marie Idrac remporte en 1873 le premier grand prix de Rome de sculpture avec un relief Philoctète ramené au camp des Grecs par Ulysse et Néoptolème est soigné par Machaon[2].

Idrac mourut peu après son retour de Rome, laissant inachevée son monument dédié au prévost des marchands de Paris, Étienne Marcel, destiné à l'hôtel de ville de Paris, œuvre qui sera alors terminée en 1888 par le sculpteur Laurent Marqueste[2].

Il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise (74e division)[3],[4].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Jouin, « Nécrologie », Revue de l'art français ancien et moderne,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  2. a et b Emmanuel Schwartz, Les Sculptures de l'École des Beaux-Arts de Paris. : Histoire, doctrines, catalogue, École nationale supérieure des Beaux-Arts, , p. 164
  3. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, , 867 p. (ISBN 978-2-914611-48-0), p. 427
  4. Domenico Gabrielli, Dictionnaire historique du cimetière du Père-Lachaise XVIIIe et XIXe siècles, Paris, éd. de l'Amateur, , 334 p. (ISBN 978-2-85917-346-3, OCLC 49647223, notice BnF no FRBNF38808177)
  5. « Monument à Etienne Marcel – Paris, 4e arr. », notice sur e-monumen.net.
  6. « Le Toast », notice du Petit Palais.
  7. « Mercure, ou Le Charmeur de serpents, ou Mercure inventant le caducée – Toulouse (disparu) », notice sur e-monumen.net.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :