Jacques Ruisseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Ruisseau, né le , est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été ouvrier,(dès l'âge de 14 ans) durant quelques années, d'abord comme imprimeur, puis rectifieur sur machine aux usines Renault de Boulogne-Billancourt, puis avoir été "grouillot" dans une compagnie d'assurance et vendu des journaux à la criée, il entre au Centre d'art dramatique du 21 de la rue Blanche à Parisavec son cousin Jacques PIERRE, devenu réalisateur télé..(1950/51)

Il a été l'élève de Teddy Bilis, Georges Chamarat et Robert Manuel. Il a été l'assistant metteur en scène de Raymond Rouleau (en particulier 4 ans au Théâtre National de Belgique) et de Marcelle Tassencourt. Il est arrivé second du concours Naissance d'une Étoile, dont le lauréat a été Claude Berri, le célèbre acteur-réalisateur-producteur, qu'il a eu le plaisir de mettre en scène dans "Il est passé par ici".

En Belgique, il a joué au Théâtre de Poche de Bruxelles, Korzak et les enfants avec Celui de "L'Homme du Picardie". En 1956, il interprète L'électeur en Goguette dans La Lettre perdue de Caragiale, mise en scène et adaptée par Marcel Cuvelier, au Théâtre de Poche de Paris; il joue aussi Le Journaliste dans Oblomov de Gontcharov, adaptée et mise en scène, toujours, par Marcel Cuvelier, au Studio des Champs-Élysées, puis à la télévision (en direct), réalisée par Roger Kahn.

En 1967, il fait la tournée pour Les Oiseaux de lune de Marcel Aymé, pièce dont les acteurs principaux sont Claude Laydu et Pierre Blanchar. Ce dernier deviendra le parrain de sa fille Dominique Ruisseau (sculptrice), en l'honneur de Dominique Blanchar (fille de Pierre).

Jacques Ruisseau est surtout connu pour son rôle de l'étudiant en médecine, Étienne Chantournel, dans le premier feuilleton télévisé quotidien français Le Temps des Copains de Jean Canolle et Robert Guez (avec Henri Tisot, Claude Rollet, Maryse Méjean (1961-1963)(Plus le film du même nom.)

Il a fait beaucoup d'adaptations synchrones de dialogues de films et séries télévisées (métier que lui a appris Geneviève Le Forestier, la mère de Maxime Le Forestier) et a été directeur artistique de doublages pendant une bonne vingtaine d'années, au cours desquelles il lui est arrivé de diriger Daniel Gélin, Michel Piccoli, Pierre Vaneck Richard Bohringer et bien d'autres, dont les parents de Catherine Deneuve.

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • .1957 : Théâtre de l'Atelier et tournée France et étranger : Les Oiseaux de Lune de Marcel Aymé
  • Théâtre Hébertot : La Condition Humaine de André Malraux Mises en Scène Marcelle Tassencourt.
  • Théâtre de Poche de Bruxelles : 2 ans. 1958/1960 :
  • Tournées Daniel Crouet : Les quatre cents coups (et 5 autres pièces, dont ?)

1966: Création de "ZORGLUB" de Richard Bohringer, au Théâtre Saint-Germain des Prés (avec Serge Sauvion)

Doublage[modifier | modifier le code]

et des centaines de rôles secondaires! Directeur artistique pour Jean-Paul Blondeau, Jacques Barclay, Jean-Pierre Barrot (Télécinex); Jean DEMEOCQ;

Radio : Plusieurs épisodes des "Maîtres du Mystère"

En Belgique : "A l'Est d’Éden" rôle tenu par James Dean, au cinéma.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié à Monique Paillet (comédienne sous le pseudo de Sophie Corbara).
Il est le père de trois enfants : Dominique (sculptrice), Philippe et Anaïs.

Liens externes[modifier | modifier le code]