Jacques Dupont (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Dupont.

Jacques Dupont dit Jacque-Dupont (Paris, Troyes, ) est un pianiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère est pianiste, à cinq ans, il joue les sonates de Muzio Clementi, puis à huit ans, en 1914, un concerto pour piano et orchestre de Haendel. Il est entré en 1915 au Conservatoire national de Paris, et a étudié avec Alfred Cortot.

En 1930, il reçoit le prix Louis Diémer. En 1931, il est premier prix de Rome. De 1937 à 1943, il dirige le Conservatoire de Toulon. Inspecteur principal de la musique en France (1953) et (1971) et chargé de la coordination technique de l'enseignement musical en France (1962)[1],[2],[3].

Jacques Dupont fait de nombreuses tournées en Europe et en Amérique du Sud.

Il a composé des œuvres pour piano solo et avec orchestre, des symphonies, des ballets et de la musique sacrée [4] ainsi que des musiques de films, notamment Dernier Métro (1945) et Erreur Judiciaire, (1948).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Piano[modifier | modifier le code]

  • Variations en sol-dièse mineur, op. 1 no 1 (inédit)
  • Grande fugue en fa mineur, op. 1 no 3 (1928, manuscrit)
  • Trois études, op. 4 no 1 (1933, éd. Heugel)
    1. pour la légèreté et l'égalité
    2. pour la sonorité et le style
    3. pour les octaves et le rythme
  • Trois pièces, op. 8 (éd. Leduc 1935) (OCLC 222854335 et 50443142)
    1. Scherzo
    2. Nocturne
    3. Tarentelle
  • Deux impromptus, op. 9 (éd. Heugel 1934) (OCLC 842221508)
  • Nocturne, op. 11 no 1 (1933, éd. Heugel)
  • Trois études, op. 11 no 2 (inédit)
  • Trois études de perfectionnement (éd. Leduc)
  • Soirs à Juan-les-Pins, op. 17 (1935, Leduc)
    1. Valse
    2. Tango
    3. Fox trot
    4. Passo doble
    5. Blues
    6. Rumba
  • Romanesque, op. 32 no 3 (œuvre détruite)
  • La Lune rouge, op. 36 no 1 (1952, manuscrit)
  • Asmodée, op. 36 no 2 (œuvre détruite)
  • Scherzo, op. 42 (1961, éd. Leduc) La pièce est inspirée par Edgar Poe. Elle était la pièce imposée au Conservatoire de Paris en 1961 pour le concours de piano.
  • Andante, op. 44 (1953, éd. Heugel)
  • Blues, op. 46 (inédit)
  • Pièce brève, op. 62 (manuscrit)
  • Carillon, op. 67 (1957, éd. Zurfluh)
  • Cinquante doigts sur six claviers, op. 68a, b, c (1958, inédit)
  • Cadences pour les Métamorphoses d'Yves de la Casinière, op. 69
  • Transcription : La danse devant l'arche d'Arthur Honegger (1926, manuscrit)

Deux pianos[modifier | modifier le code]

  • Fantaisie, pour deux pianos, op. 20 no 2b (1942)
  • Section Beach, pour deux pianos, op. 23 no 2a (1944, inédit)
  • Burlesque, pour deux pianos, op. 29 (œuvre détruite)
  • Concertino, pour deux pianos, op. 70b (col. « Lucette Descaves » Zurfluh 1961) (OCLC 34739389) Transcription de l’auteur.
  • Transcription : Hommage à Gabriel Fauré d'A. Massis, pour deux pianos (1960, manuscrit)

Accordéon[modifier | modifier le code]

  • Il y a un bal dans mon cœur, op. 79 (manuscrit)

Duos[modifier | modifier le code]

  • Concert, pour violon et piano, op. 6b (1933, éd. Heugel)
  • Recueillement, pour violon et piano, op. 15 (inédit)
  • Navarrianas, pour violoncelle et piano op. 22b (1943, éd. Salabert)
  • Brumes, pour violoncelle et piano, op. 64 (1952, éd. A. Noël)
  • Aulos, pour flûte et piano, op. 37 no 1 (1953, éd. Leduc) (OCLC 918716) Pièce de concours imposée au Conservatoire de Paris.
  • Soir, pour clarinette et piano, op. 37 no 2 (1957, éd. Leduc) (OCLC 1350301)
  • Pièces détachées, op. 41 (éd. Zurfluh)
    1. pour trompette et piano
    2. pour saxophone et piano
    3. pour flûte et piano
    4. pour trombone et piano
    5. pour cornet et piano
    6. pour hautbois et piano
    7. pour clarinette et piano
  • Bercement, pour saxophone en mi-bémol et piano, op. 71 (1972, éd. Zurfluh)
  • Ombre, pour trombone et piano, op. 72 (1972, éd. Zurfluh)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Section Beach, pour quatuor à cordes, op. 23 no 2b (1944, inédit)
  • Quatuor à cordes, op. 24 (1943, éd. Salabert)
  • Saxophonie, pour quatuor de saxophones op. 74 (1978, manuscrit) dédié Au prestigieux Quatuor Daniel Deffayet. Création à Beauvais, le 17 novembre 1979 par Daniel Deffayet, Henri-René Pollin, Jacques Terry et Jean Ledieu.
    1. Flashes
    2. Spleen
    3. Sprint
  • Octuor, pour piano, quatuor à cordes, clarinette, basson et cor op. 4 no 2 (1931, éd. Hamelle 1934) (OCLC 19105117) Dédié À ma mère. Prix Alphen 1931.

Orchestre[modifier | modifier le code]

Symphonies 
  • Censi-symphonie, op.13 (1936, manuscrit)
  • Féa ou les Baladins fantasques, op. 27 (œuvre détruite)
  • Divertissement 48, pour piano, orchestre à cordes et percussion, op. 30 no 1 (1948, éd. Durand)
  • Le diptyque d'Amduscias, op. 38 no 1 (1954, éd. Sofirad/Gérard Billaudot Éditeur) (OCLC 367528677 et 725577373)
  • Le concert étrange pour violon solo et orchestre symphonique, op. 73 (1975, manuscrit)
  • Symphonie Luxembourg, pour piano et orchestre, op. 78 (manuscrit)
Poèmes symphoniques 
  • Nuit, op. 1 no 2 (inédit)
  • Révolte, op. 5 (1932, éd. Hamelle)
  • Marche des jeunesses du monde, op. 10 (éd. Heugel)
  • La danse de Septentrion, op. 25 no 2 (manuscrit)
Suites symphoniques et mouvements 
  • Rhapsodie fantasque pour orchestre de jazz et piano, op. 23 no 1 (1944, manuscrit)
  • Stéréoscope (images symphoniques), op. 28 no 1 (éd. Sofirad)
  • Mascarade (flasch symphoniques), op. 32 no 1 (1949, éd. Sofirad)
  • Zoé (flasch symphoniques), op. 32 no 2 (1959, éd. Sofirad)
  • San Martin, l'homme à l'épée de lumière, fresque lyrique, op. 33 no 2 (Gérard Billaudot Éditeur) (OCLC 725599927)
  • Le bal du pont du Nord « L'heure flamande », suite symphonique, op. 34 no 2
  • Ouverture, op. 80 (1952, manuscrit)

Œuvres concertantes[modifier | modifier le code]

  • Concert pour piano et orchestre, op. 2 (1932, Leduc 1933) (OCLC 800575651)
  • Concert, pour violon et orchestre, op. 6 (1933, éd. Heugel) (OCLC 842221506)
  • Sonate, pour piano et orchestre, op. 20 no 1 (inédit)
  • Fantaisie, pour piano et orchestre, op. 20 no 2 (éd. Salabert) (OCLC 647962779)
  • Navarrianas, pour violoncelle et orchestre op. 22a (1943, éd. Salabert) Créé par André Navarra en 1943.
  • Navarrianas, pour ondes Martenot et orchestre op. 22c
  • Concertino pour piano et orchestre, op. 70a (1960, Zurfluh)

Ballets[modifier | modifier le code]

  • Blandine (1942)
  • La Clef des songes, op. 30 no 2 (1948, éd. Durand 1954) (OCLC 19726370)
  • Le bal du pont du Nord « L'heure flamande », ballet en 2 actes sur des thèmes folkloriques, op. 34 no 1 (1951, éd. Sofirad/Gérard Billaudot Éditeur) (OCLC 725598508)
  • Amduscias, op. 38 no 2 (1954, Sofirad)
  • Le bal des ardents, op. 61 (1951, inédit)
  • Fait divers, op. 63 no 1 (1952, Sofirad/Gérard Billaudot Editeur) (OCLC 725598515) Argument d'Hubert Devillez.

Musique vocale[modifier | modifier le code]

Mélodies 
  • Trois mélodies, pour voix élevées et piano, op. 3 (1932, éd. Heugel) (notice BnF no FRBNF42969008)
    1. Berceuse, Texte de Paul Arosa
    2. La Dernière Feuille, poème de Théophile Gautier
    3. Le Papillon, poème de Lamartine
  • Deux villanelles, pour voix élevées et piano, op. 7 (1933, éd. Heugel 1934) (OCLC 842221518) Poèmes de Maurice Rollinat.
    1. villanelle du soir
    2. Villanelle du diable
  • Seguidille, pour voix et piano (éd. Hamelle 1935) (OCLC 842221516) Poème de Théophile Gautier
  • Six poèmes, pour soprano et piano, op. 12 (éd. Hamelle)
  • Laisse moi rêver (Les Éd. Réunies Ver Luisant-Codini-Julsam 1943) (notice BnF no FRBNF42969018) Paroles de Jacques Dupont
  • Cinq poèmes intimes, pour baryton et piano, op. 26 (1944, inédit)
  • Poèmes intimes, pour voix élevées et piano, op. 39 (1944, inédit)
  • Trois mélodies, pour soprano et piano, op. 45 (éd. Hamelle)
  • La farandole des gueules, chanson, op. 47 (inédit)
  • Garde-moi, là-bas, à Cuba, chanson, op. 48 (éd. Bernstein)
  • Complainte d'Aline, pour alto et piano, op. 63 no 2 (éd. Sofirad)
  • Remords, pour soprano et piano, op. 65 (manuscrit)
  • La valse rouge, pour soprano et piano, op. 66 (manuscrit)
Musique pour chœur 
  • Dialogue, cantate, op. 31 (détruite)
  • Messe de Saint François, pour soli, chœur, orgue et orchestre, op. 35 (1952, manuscrit)
  • L’Ensorceleuse, cantate, op. 43 (inédit)
Opéra 
  • Le Roy fol, op. 40 (1956, Sofirad)
Opéras comiques 
  • Paola ou la Reine du Carnaval, opéra comique, op. 19 (détruit)
  • André del Sarto, opéra comique, op. 21 (détruit)

Musique de films[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Musique symphonique : Navarrianas°, La clef des songes, Le diptyque d'Amduscias* - André Navarra, violoncelle° ; Orchestre national de l'ORTF, dir. Jean Martinon, Pierre-Michel Le Conte* (1963, Polymnie POL 753 117) (OCLC 658939642)
  • Octuor, œuvres pour piano - Denis Pascal, piano ; Gérard Poulet et Yaïr Benaïm, violons ; Françoise Gnéri, alto ; Marie-Paule Milone, violoncelle ; Dominique Vidal, clarinette ; Gilbert Audin, basson ; Vladimir Dubois, cor (décembre 2002, Polymnie POL 580 322) (OCLC 659021729)
  • Le Roy fol (version de concert), Saxophonies* - Quatuor Jean Ledieu* ; Gilbert Guireau ; René Bianco ; Micheline Granchez ; Nadine Sautereau ; Christian Dorizeau ; Orchestre lyrique de la RTF, dir. Tony Aubin (2CD Polymnie POL 990 480)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur polymnie.net
  2. Jean-Marie Meignien, Jacque-Dupont, pianiste et compositeur français, 1999 dans Mémoires de la Société Académique de l’Aube.
  3. (en)pastdaily.com
  4. musicalics.com

Liens externes[modifier | modifier le code]