Aller au contenu

Jacques-Yves Le Toumelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques-Yves Le Toumelin
Jacques-Yves Le Toumelin en 1948.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jacques-Yves Marie Yahn Le ToumelinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie

Jacques-Yves Le Toumelin est un navigateur français né à Paris le et mort le à La Turballe[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Fils d'un capitaine au long cours vannetais et d'une mère malouine, il est le frère de la peintre Yahne Le Toumelin (1923-2023), le beau-frère de l'académicien Jean-François Revel (1924-2006) et l'oncle du moine bouddhiste Matthieu Ricard (né en 1946) et de l’autrice Ève Ricard (née en 1948).

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé à l'École nationale de navigation de Nantes, il apprend surtout son métier de marin en naviguant à la pêche à partir de 1941 et en entreprenant la construction d'un premier bateau Le Tonnerre.

Il effectue un tour du monde en grande partie en solitaire du au à bord de son voilier Kurun (« tonnerre » en breton) qu'il avait fait construire au Croisic. Durant sa navigation de près de trois ans, il fait notamment escale aux Canaries, en Martinique, aux îles Galápagos, aux Marquises, en Nouvelle-Guinée, à La Réunion, au Cap de Bonne-Espérance et à Sainte-Hélène.

Il repart en grande croisière aux Antilles en 1954-1955. Ce sera sa dernière navigation[2].

Il vit ensuite retiré dans sa maison de granit, isolée sur les bords du Traicts du Croisic.

Jacques-Yves Le Toumelin, avec Joshua Slocum, Alain Gerbault et Vito Dumas est considéré comme un des derniers grands navigateurs traditionnels[Par qui ?] de la première partie du XXe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]