Interflora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (avril 2016).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Interflora
logo de Interflora

Logo Interflora

Création 1908
Dates clés 1908 : création du concept d’Interflora en Allemagne
1975 : création du groupe d’art floral Interflora
Fondateurs Max Hübner
Forme juridique Société anonyme
Slogan Le Messager de vos émotions
Siège social Drapeau de France Lyon (France)
Direction Eric Ledroux
Activité Fleuriste
Produits Bouquets de fleurs, compositions florales, plantes
Effectif 250 collaborateurs (2014)
Site web www.interflora.fr
Chiffre d’affaires 200 millions € (2014)[1]

Interflora est une marque commerciale qui désigne un service de transmission florale inventé en 1908 en Allemagne.

Son principe est de faire livrer des fleurs fraîches et naturelles. L’expéditeur choisit un bouquet dans un magasin de fleurs, par téléphone ou sur Internet. Sa commande est alors transmise à un fleuriste proche du lieu de livraison, qui réalise le bouquet et le livre au destinataire.

Ce système est basé sur la confiance que le fleuriste livrera bien la commande ou son équivalent en temps et en heure, car il n'y a pas de contrôle directe par Interflora type signature du destinataire. Les réclamations sont traités après coup. [pertinence contestée]

Interflora regroupe environ 45 000 fleuristes dans 145 pays, dont 5 200 en France, qui expédient environ 30 millions de bouquets par an.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1908, un artisan fleuriste de Berlin, Max Hübner (1866-1946) importe des fleurs de la Riviera méditerranéenne pour les expédier vers la Russie des Tsars. Comme les fleurs supportent mal le voyage, il a l’idée d’établir des relations commerciales avec des confrères implantés directement sur les lieux de livraison et constitue un réseau de 98 fleuristes qui se transmettent des commandes de fleurs par télégraphe[2].

En 1910, les Américains s’intéressent au concept et fondent leur propre service de transmission florale aux États-Unis : le Florists’ Telegraph Delivery (FTD), rebaptisé Florist’s Transworld Delivery en 1925. Le FTD affiche rapidement des ambitions internationales et crée une unité britannique, la British Unit en 1923 qui regroupe des fleuristes anglais et écossais. Elle est rebaptisée Interflora British Group en 1953.

De son côté, Max Hübner s’émancipe sur le marché européen et fonde Fleurop en 1927. Fleurop compte au départ 3 064 fleuristes répartis en Allemagne, en Suisse, en Autriche, aux Pays-Bas et en Belgique. Marié à la Suissesse Klara Krämer avec qui il tient un magasin de fleurs, Max Hübner installe le siège social de Fleurop à Zurich (Suisse). Il en est également le premier Président.

Après la Seconde Guerre mondiale, la nécessité de redynamiser les activités commerciales aboutit à la création d’Interflora Inc. en 1946. Il s’agit de la fusion de Fleurop (Europe continentale), Florist’s Transworld Delivery (Amérique du Nord et du Sud, Philippines, Taïwan, Corée et Japon) et de la British Unit (Royaume Uni, Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande, Indonésie, Chine et Afrique du Sud). Le mot Interflora provient de « International florist association ».

Lors de son assemblée constitutive à Copenhague (Danemark), Interflora Inc. adopte un logo commun : le symbole de Mercure[note 1]. Afin de simplifier les transactions entre les continents, Interflora Inc. crée également une monnaie commune : le fleurin, équivalent au franc suisse avant d’être ajusté à l’euro en 2003.

En 1972, Interflora rachète son concurrent Transflor après avoir augmenté son capital grâce à ses fleuristes actionnaires.

En janvier 1999, le groupe Fleurop est scindé en deux entités. La première est l’association Fleurop-Interflora, qui protège les intérêts de la marque et ses noms de domaines dans ses pays membres. La seconde est Fleurop-Interflora EBC (European business company), qui intervient dans la gestion commerciale des ordres floraux internationaux entre les trois entités constituant Interflora Inc. Fleurop-Interflora EBC est rebaptisé Fleurop-Interflora GFS (Global flower services) en 2013.

Le siège d’Interflora Inc. est basé à Southfield (Michigan, États-Unis). La société de droit américain est détenue à parts égales par Florists transworld delivery (FTD, États-Unis, également propriétaire de l’emblème du Mercure), Interflora British Unit (BU, Royaume Uni) et Association Fleurop Interflora (AFI, Suisse). Elle est régie par un comité directeur présidé par Robert Apatoff (FTD) et un conseil d'administration composé de 12 membres.

Coupe du monde des fleuristes Interflora[modifier | modifier le code]

La Coupe du monde des fleuristes[3] est une compétition d’art floral internationale organisée par fleurop-Interflora. La Fleurop-Interflora World Cup se déroule tous les deux à cinq ans et oppose des artisans fleuristes primés dans les concours nationaux.

Année Ville organisatrice Champion du monde Pays vainqueur
1979 Melbourne, Australie Jean-Michel Mertens France
1985 Détroit, Etats-Unis Klaus Wagener Allemagne
1989 Shizuoka, Japon Fumihiko Muramatsu Japon
1993 Stockholm, Suède Sue Arust Royaume Uni
1997 Amsterdam, Pays-Bas Gilles Pothier France
2002 Haarlemmermeer, Hollande[note 2] Per Benjamin Suède
2004 Melbourne, Australie David Denyer Royaume Uni
2010 Shanghai, Chine Stein Are Hansen Norvège
2015 Berlin, Allemagne Alex Choi[4] Corée du Sud

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mercure est le Dieu du commerce dans la mythologie romaine.
  2. Prévue à Chicago, la Coupe du monde 2002 des fleuristes est annulée à la suite des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. La compétition est finalement organisée en Hollande.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le leader de l'envoi de fleurs Interflora mis en vente », sur lesechos.fr,‎
  2. « L'histoire d'Interflora », sur www.interflora.fr,‎ (consulté le 11 juillet 2014)
  3. « Alex Choi from South Korea wins the Fleurop-Interflora World Cup 2015 | World Cup 2015 », sur worldcup-berlin2015.com (consulté le 25 avril 2016)
  4. (fr) « You searched for coupe du monde - Fleur Magazine », sur Fleur Magazine (consulté le 25 avril 2016)