Inéquation du second degré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une inéquation du second degré est une inéquation qui peut, à l'aide d'opérations élémentaires, se mettre sous la forme  ax^2 + bx + c < 0 \mbox{ ou } ax^2 + bx + c \geqslant 0 a est un réel non nul, b et c deux nombres réels et x désigne l'inconnue.

Résolution[modifier | modifier le code]

Pour résoudre une telle inéquation, il faut étudier le signe de la fonction du second degré x\mapsto ax^2 + bx + c.

Il faut commencer par déterminer les racines réelles de ax^2 + bx + c. Les racines réelles sont les solutions réelles de l'équation du second degré ax^2 + bx + c = 0 . On distingue trois cas de figure

  • aucune racine
  • une racine double (-b/2a)
  • deux racines (x1 et x2).

L'étude du signe peut se faire par factorisation de l'expression du second degré et tableau de signes.

Ou bien, on peut utiliser les observations graphiques suivantes :

Trois paraboles(1).png

Position d'une parabole par rapport à l'axe des x pour a > 0, selon le nombre de racines.

Trois paraboles(2).png

Position d'une parabole par rapport à l'axe des x pour a < 0, selon le nombre de racines.

De ces observations, on peut tirer la règle suivante :

le polynôme ax^2 + bx + c est du signe de a sauf entre les racines.

Exemples

  • x^2 - 2x + 5 a pour discriminant - 16, il ne possède pas de racine. le coefficient devant x² est 1, il est positif. Donc x^2 - 2x + 5 est toujours positif.
  •  50 - 2x^2 possède deux racines 5 et - 5. Le coefficient devant x² est - 2, il est négatif donc  50 - 2x^2 est négatif sauf entre - 5 et 5. On peut alors résumer l'étude de signe dans un tableau de signes.
valeurs de x
 -\infty - 5 + 5  +\infty
signe de 50 - 2x²
- 0 + 0 -

Exemples d'inéquations[modifier | modifier le code]

  • 1) Pour un périmètre de 12 cm, quelles sont les dimensions du rectangle tel que l'aire soit supérieure à 5 cm² ?
On appelle x, une des dimensions du rectangle. Puisque le demi-périmètre est 6 cm alors l'autre dimension est 6 - x. L'aire du rectangle est donc x(6 - x). le problème revient à résoudre, dans l'intervalle [0 ; 6], l'inéquation x(6 - x) > 5. cette inéquation est successivement équivalent à
-x^2 + 6x > 5 on a développé et ordonné le premier membre
 -x^2 + 6x - 5 > 0 on a retranché 5 à chaque membre de l'inégalité
Le polynôme  -x^2 + 6x - 5 possède deux racines (discriminant = 16, racines = 1 et 5. Le coefficient devant x est -1, il est négatif donc le polynôme est négatif sauf entre 1 et 5. On souhaite que le polynôme soit strictement positif, il faut donc prendre x dans l'intervalle ]1 ; 5[
  • 2) Résoudre, dans ]0 ; 6[, l'inéquation  x(6 - x) \leqslant 2x - 5.
L'inéquation est équivalente à 0 \leqslant x^2 - 4x - 5 . Ce polynôme possède deux racines -1 et 5. Le coefficient devant x² est positif. Le polynôme est positif sauf entre - 1 et 5. L'ensemble des solutions est donc l'intervalle [5 ; 6[.
  • 3) Résoudre, dans R, l'inéquation  2x^2 + 25 > 0
Le polynôme  2x^2 + 25 ne possède pas de racine, son coefficient devant x² est 2, il est positif. Le polynôme est donc toujours strictement positif quelle que soit la valeur de x. L'ensemble des solutions est donc R.
  • 4) Résoudre, dans R, l'inéquation x^2 + 25 \leqslant 0 .
Le polynôme n'admet pas de racine, le coefficient devant x² est positif, le polynôme est donc toujours positif, il n'est jamais négatif. L'ensemble des solutions est vide.
  • 5) Résoudre, dans R, l'inéquation (x + 5)^2 > 0 .
Le polynôme admet une racine double (- 5). Le coefficient devant x² est positif, donc le polynôme est positif sauf en - 5 où il s'annule. L'ensemble des solutions est donc ]-\infty; -5[ \cup ]-5 ; + \infty[