Ilke Angela Maréchal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ilke Angela Maréchal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès

Escaldes-Engordany (Principauté d'Andorre)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Ilke Angela Maréchal est une poétesse de langue française d'origine allemande ; née en 1949 et morte le février 2020[1] (à 70 ans) à Escaldes-Engordany (Principauté d'Andorre).

Parcours[modifier | modifier le code]

Poète, écrivain et traductrice; à Paris, pendant une dizaine d'années elle collabore en tant qu'auteur et déléguée à la revue Phréatique, Langage et Création, créée et dirigée par Gérard Murail (ISSN 0152-7886) où elle publie aussi poésie, prose, essais et entretiens. Publications également dans d'autres revues et magazines, dont Plastir, Visions du Monde, n° 35 de la revue de Pierre Seghers Poésie 90, Parola Abitata, Plumes, les Cahiers de Garlaban, Management & Conjoncture Sociales, Nouvelles Cles, Vents et Marées, World Futures: The Journal of General Evolution, Cultures en Mouvement, Les Cahiers de l’Égaré, Autre Sud, l’Autre, Sciences et Avenir, India Perspectives, May 14, 2010]

Fait partie des Poètes du Var, du fonds culturel Var et Poésie de l’Université du Sud, Toulon-Var.

Avec son émission Epectase, les sciences aux pastels, elle produit et anime, entre 1994 et 2001, des entretiens radiophoniques d'une heure ainsi que plusieurs tables rondes sur Aligre FM à Paris invitant des personnalités du monde science-art.

Elle conçoit, réalise et produit des événements culturels sciences/arts :

- d'abord pour la revue Phréatique 1989 La tête dans les Étoiles, rencontre entre astrophysiciens et poètes, à Nice Fnac et Astrorama;

- ensuite, à Paris, comme déléguée pour l'association Espace européen C.I.C. en coopération avec l'association Médicis Art-Science : Entre Art et Science, La Création I à la Fondation Dosne-Thiers, Institut de France 1996; sous le haut-patronage de Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique et Marcel Landowsky, compositeur et chancelier de l'Institut.

Et Entre Art et Science, la Création II au Palais de la découverte 1997: composé d'une exposition d'œuvres d'art illustrant les talents artistiques d'une douzaine de scientifiques de renom en dialogue avec une trentaine d'artistes en osmose avec la connaissance scientifique, ainsi que d'un cycle de conférences, débats, tables rondes, projections du film Infiniment Courbe et un spectacle poétique, placé à nouveau sous le haut-patronage de Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique.

- puis à l'Université de Toulon, en 2000 et 2001.

Depuis 2010 elle dirige sa maison d'édition andorrane AnimaViva multilingüe[2] (et multimédia) à vocation internationale.

2011-2013 membre fondateur de l'association Andorra Compicitat; production de trois débats au sanctuaire de Meritxell dans la Principauté d'Andorre : : Diàlegs de Meritxell: espiritualitat i interculturalitat (avec YAMADA Sôshô, Révérend supérieur du Shinjuan, Daitoku-ji, Kyoto, Japan, 27e successeur de Ikkyû); : Dialogues de Meritxell: Penser entre les langues, (avec le philologue et philosophe Heinz Wismann);  : Dialogues de Meritxell : TAGORE, 100 ans du prix Nobel, une conférence-lecture du professeur Udaya Narayana SINGH de l'université Visva-Bharati, Inde, sur le Gitanjali de Rabindranath Tagore[3].

Repères bibliographiques[modifier | modifier le code]

Contribution à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) « Ilke Maréchal, l'adéu solitari d'una dona discreta », sur Bondia.ad, Bondia, (consulté le )
  2. (ca) « La poetessa Ilke Maréchal és la dona trobada morta en un pis d'Escaldes », sur Altaveu.com, (consulté le )
  3. (ca) Esther Jover Martin, « La poeta de la física quàntica », sur elperiodic.ad, El Periòdic d'Andorra, (consulté le )
  4. http://loiseaudefeudugarlaban.blogspot.com/2011/08/les-cahiers-de-garlaban-iv.html

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel

AnimaViva multilingüe