Ibeyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ibeyi
Description de cette image, également commentée ci-après
Ibeyi en 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Activité principale chanteuses, musiciens
Genre musical World, soul, R&B, downtempo, expérimental, trip hop
Instruments Voix, Piano, Percussions
Années actives Depuis 2013
Labels XL Recordings
Site officiel www.ibeyi.fr
Composition du groupe
Membres Lisa-Kaindé Diaz
Naomi Diaz

Ibeyi (prononcer i-bey-i, « jumelles » en langue yoruba) est un groupe français d'origine venezueliano-cubano-tunisien, composé des sœurs jumelles Lisa-Kaindé et Naomi Diaz.

Le groupe chante en anglais, en espagnol, en yoruba et quelquefois en français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lisa-Kaindé Diaz

Les jumelles Lisa-Kaindé et Naomi sont nées le à Paris.

Si leur mère, Maya Dagnino, est née en France d'un père vénézuélien et d'une mère tunisienne[2], leur père était le percussionniste cubain Anga Díaz[3], membre du groupe Buena Vista Social Club avec Ibrahim Ferrer, Rubén González, et Máximo Francisco Repilado Muñoz alias Compay Segundo. À sa mort, les deux sœurs, alors âgées de 11 ans, apprennent à jouer du cajón, l'instrument fétiche de leur père, et étudient les musiques folkloriques yoruba[4].

En 2014 sort leur EP Oya.

Le sort leur clip River, dans lequel elles apparaissent en close-up sous l'eau dans un plan-séquence où elles sortent tour à tour la tête de l'eau pour chanter les couplets, leur vaut l'attention de beaucoup de médias[5].

En , le groupe sort son premier album, Ibeyi.

Le titre River fait partie de la bande originale de la deuxième saison de la série norvégienne Mammon.

En 2016, elles apparaissent dans le film qui accompagne la sortie de l'album Lemonade de Beyoncé[6]. En mai de la même année, elles donnent une performance live en ouverture du défilé événement Chanel à Cuba pour leur cruise collection 2016.

En 2017 sort leur deuxième album Ash, toujours chanté en anglais ou en espagnol. Sur la chanson en anglais : No Man Is Big Enough For My Arms, elles samplent un discours de Michelle Obama, puis sur Transmission/Michaelion un extrait de l’audiobook Citizen: An American Lyric (en) de Claudia Rankine qui raconte en poèmes tous les événements racistes auxquels elle a assisté[7].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le duo mélange la culture yoruba avec d'autres genres musicaux tels que la soul, le R&B, le Downtempo, et le hip hop. Ils rendent également hommage à Santería, syncrétisme pratiqué par de nombreux Afro-Cubains.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studios[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chanson Oya, tirée de leur EP éponyme, au sein de laquelle un couplet est en français. »
  2. « Clique x Ibeyi », sur https://www.youtube.com, (consulté le 6 septembre 2018)
  3. Marie Ottavi, « Ibeyi, soul sisters », Libération (consulté le 13 février 2015).
  4. « New Music from Ibeyi », Irish Times (consulté le 20 mars 2014).
  5. Lélia Loison, « Ibeyi : les jumelles soul en apnée dans le clip de "River" - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mars 2017)
  6. Clara Bianca, « Qui sont les sœurs Ibeyi aperçues dans “Lemonade” de Beyoncé ? », numero.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mars 2017)
  7. Charline Lecarpentier, « Ibeyi: «Certaines personnes croient que Beyoncé nous a initiées» », liberation.fr, (consulté le 4 juin 2018)
  8. BeyoncéVEVO, « Beyoncé - All Night (Video) », (consulté le 20 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :