ISO 21127

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La norme ISO 21127 décrit l'ontologie dédiée à la description des données relatives au patrimoine culturel (en anglais cultural heritage) matériel et immatériel. Elle est la version ISO du CIDOC CRM (CIDOC Conceptual Reference Model)[1], ontologie élaborée à l'initiative de l'ICOM.

La norme ISO 21127 a été publiée en 2006 (ISO 21127:2006), puis un 2014 dans une version mise à jour (ISO 21127:2014). Fruit d'un collaboration internationale, elle est disponible à la fois en anglais et en français. Des équipes françaises y ont participé activement.

Ce standard pour l'interopérabilité est le résultat d'un travail de normalisation qui vise à définir les éléments constitutifs d'une ontologie de domaine (classes, propriétés, définitions...) dont le domaine est le patrimoine culturel. Ontologie elle-même, cette norme permet de créer de nouvelles ontologies (modélisation). L'enrichissement de l'ontologie CIDOC CRM se poursuit parallèlement à la publication ISO, le document de travail en cours étant le document de référence (liste des versions en ligne). Celui-ci est librement et gratuitement disponible en anglais sur le site du CIDOC CRM (version 6.2.3, mai 2018). La version OWL est celle dite d'Erlangen : Erlangen CRM[2] (téléchargement).

L'ISO 21127 (ou CIDOC CRM) est de plus en plus utilisée pour modéliser l'information numérique relative au patrimoine culturel, aussi bien dans le monde des musées que dans celui de la recherche - notamment en histoire de l'art et en archéologie -, et ainsi définir les métadonnées dans les systèmes d'information réunissant les données culturelles (liste d'exemples d'applications du standard). Sa spécificité réside dans la présence de la notion d'événement (classe Event) qui permet de prendre en compte la connaissance ou le document, relevant du patrimoine culturel, dans ses différents contextes et époques (contextualisation), de traiter son évolution et ses divers états, et cela de façon distinct[3]. Ce principe est adopté dans des versions nouvelles d'autres standards (par. ex. FRBRoo dédié à la bibliographie).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « page d'accueil du CIDOC CRM » (consulté le 25 août 2018)
  2. (en) « Erlangen CRM / OWL » (consulté le 25 août 2018)
  3. A.-V. Szabados et R. Letricot, « L’ontologie CIDOC CRM appliquée aux objets du patrimoine antique », Archeologia e Calcolatori, série Supplemento 5 « Actes des 3èmes Journées d’Informatique et Archéologie de Paris – JIAP 2012 (Paris, 1-2 juin 2012) »,‎ , p. 257-272 (ISSN 1120-6861 et 2385-1953, HAL halshs-00752996, version 1, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]