Série des normes ISO 14000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La série des normes ISO 14000 désigne l'ensemble des normes qui concernent le management environnemental.

La norme ISO 14050 donne comme définition du système de management environnemental (SME) : Composante du système de management global qui inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources pour établir, mettre en œuvre, réaliser, passer en revue et maintenir la politique environnementale (§2.1.).

Ces normes s'adressent donc à toutes les organisations (souvent des sociétés mais il y a de nombreux autres cas), qui veulent mettre en œuvre une gestion visant à maîtriser son impact sur l'environnement.

L'ensemble de ces normes forme un outil visant à harmoniser l'approche des organisations en ce qui concerne la gestion environnementale. Leur application est en général volontaire. Cependant, il arrive fréquemment qu'un donneur d'ordre privé ou public impose la mise en place d'un système de gestion environnemental à ses fournisseurs ou sous-traitants. Cette exigence est d'ailleurs souvent le résultat de sa propre politique environnementale.

La norme ISO 14001[modifier | modifier le code]

La plus célèbre et la plus utilisée des normes de cette série est la norme ISO 14001. Une organisation peut faire certifier son système de management environnemental suivant cette norme par des organismes tierce partie accrédités comme l'Association française pour l'assurance de la qualité, Écopass, le Bureau Veritas, Le Lloyd's Registre, DEKRA Certification, SGS, le bureau d'études CRISTALE etc. Cette certification est réalisée par un système d'audit par rapport au second nouveau référentiel ISO 14001 (version 2004).

Les autres normes sont des normes supports non-obligatoires (sauf cas particulier) dans le cadre d'une certification, mais destinées à aider et à donner des outils communs.

Article détaillé : ISO 14001.

Un parallèle avec la norme de gestion de la qualité[modifier | modifier le code]

Pour faciliter l'intégration de ces normes, les normalisateurs leur ont donné une structure très proche à celle des normes de gestion de la qualité (ISO 9001, ISO 9004). La norme qui décrit l'outil de vérification de la mise en place et du fonctionnement du SME étant commune (ISO 19011).

Objectif
de la norme
Référence
de la norme
qualité
Référence
de la norme
environnement
Vocabulaire ISO 9000 ISO 14000
Exigences ISO 9001 ISO 14001
Lignes directrices ISO 9004 ISO 14004
Audit ISO 9011 ISO 19011

Normes spécifiques[modifier | modifier le code]

Marquage et déclarations[modifier | modifier le code]

  • ISO 14020 : Étiquettes et déclarations environnementales - Principes généraux.
  • ISO 14021 : Marquage et déclarations environnementales - Autodéclarations environnementales (étiquetage de type II).
  • ISO 14024 : Marquage et déclarations environnementales - Étiquetage environnemental de type I - Principes et méthodes.
  • ISO 14025 (version PR, projet) : Marquage et déclarations environnementaux - Déclarations environnementales de type III.

Analyse du cycle de vie[modifier | modifier le code]

  • ISO 14040 : Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Principes et cadre.
  • ISO 14041 : (obsolète) Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Définition de l'objectif et du champ d'étude et analyse.
  • ISO 14042 : (obsolète) Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Évaluation de l'impact du cycle de vie.
  • ISO 14043 : (obsolète) Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Interprétation du cycle de vie.
  • ISO 14044 : Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Exigences et lignes directrices.
    • Cette nouvelle norme, avec la version de 2006 de ISO 14040, annule et remplace ISO 14040:1997, ISO 14041:1999, ISO 14042:2000 et ISO 14043:2000, qui ont été révisées.

Liste des normes de la série ISO 14 000[modifier | modifier le code]

  • ISO 14001 Management environnemental - Exigences et lignes directrices pour son utilisation. Deuxième édition parue le 15 novembre 2004.
  • ISO 14004 : Lignes directrices du système environnement
  • ISO 14006 : Eco-conception, réduction des impacts environnementaux des produits et des services. systeme management Environmental - Lignes directrices pour incorporer l'écoconception.
  • ISO 14010, 11, 12 : Audit du système environnement
  • ISO 14031 : Indicateurs environnementaux
  • ISO 14040 : Analyse du cycle de vie, principes et cadre
  • ISO 14044 : Analyse du cycle de vie, exigences et lignes directrices


Alors que les normes ISO 14004 et ISO 14010, 11, 12 sont considérées comme des normes outils, la norme ISO 14001 constitue le référentiel de base pour la certification. Il représente 18 exigences réparties en 6 chapitres :

  1. Les exigences générales (intentions de l’établissement en termes d’environnement).
  2. La politique environnementale (objectifs de l’entreprise).
  3. La planification.
  4. La mise en œuvre (réalisation des actions planifiées pour satisfaire à la politique environnementale)
  5. Les contrôles et les actions correctives* (surveillance de la fonctionnalité du système de management environnemental)
  6. La revue de direction.
  • Il n’y a pas d’exigences absolues en matière de performance environnementale
  • Exigence d’engagement dans la politique de la direction.
  • Obligation d’arriver en conformité avec la législation et aux réglementations applicables.
  • Il faut respecter le principe d’amélioration continue.
  • L'attribution de l'ISO 14001 se fait suite à un audit réalisé par un organisme certificateur accrédité tels que : AFNOR Certification, ECOPASS, BVQI, SGS,…. En France ces organismes sont accrédités par le Comité français d'accréditation
  • L'auditeur doit vérifier la conformité du système avec les exigences de la norme. Si une non-conformité majeure est notifiée, le système ne peut pas être certifié tant qu'elle n'est pas levée. L'auditeur porte ensuite son rapport d'audit devant une commission qui va décider de la certification ou non du système audité.
  • La certification se déroule par cycle de 3 ans :
    • Année 1: audit complet (durée 2 à 3 jours)
    • Année 2 et 3: audit de suivi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]