Hygin le Gromatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hygin.

Hygin le Gromatique (en latin Hyginus Gromaticus) était, comme son cognomen l'indique, un arpenteur romain, actif sous le règne de Trajan[1]. On lui attribue un ouvrage sur le droit des bornages (De limitibus constituendis). Ce traité définit les modes d'élaboration des plans (formae) et autres documents qui consignent les résultats des opérations de centuriation[2].

Un traité sur les camps militaires romains (De munitionibus castrorum) lui était autrefois attribué, mais bien que ce traité date probablement de Trajan, le style et le lexique sont bien trop différents pour lui accorder la paternité[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon J.-Y. Guillaumin [2005], il serait contemporain de Vespasien.
  2. Claude Nicolet, L'inventaire du monde. Géographie et politique aux origines de l'Empire romain, Paris, Fayard, 1988, p. 165-166.
  3. Pseudo-Hygin (trad. Maurice Lenoir), Des fortifications du camp, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Collection des universités de France « Budé », série latine », (ISBN 2-251-11100-X). 

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hygin, De limitibus. De condicione agrorum, introduction, traduction et notes, en collaboration avec M. Clavel-Lévêque, D. Conso, A. Gonzales, S. Ratti, Office des Publications Officielles des Communautés Européennes, Luxembourg, 2000.
  • Les Arpenteurs romains, t. I : Hygin le gromatique, Frontin, texte établi et traduit par J.-Y. Guillaumin, Les Belles Lettres, coll. « C.U.F. / Série romaine », Paris, 2005 (ISBN 2-251-01440-3).