Hubert Krivine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hubert Krivine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Hubert Krivine (né le ) est un physicien français. Ancien chercheur au Laboratoire de physique théorique et modèles statistiques (LPTMS) de l'université d'Orsay, il a été enseignant à l'université Pierre-et-Marie-Curie à Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hubert Krivine est le frère jumeau d'Alain Krivine[2], et le cousin de Jean-Louis Krivine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a écrit plusieurs ouvrages à caractère scientifique :

  • La physique statistique en exercices (en collaboration avec Jacques Treiner), Vuibert, 2008
  • La Terre : des mythes au savoir, Cassini, 2011
prix de l'Union rationaliste 2011
prix d'épistémologie de l'Académie des sciences 2012
  • De l'atome imaginé à l'atome découvert : contre le relativisme (en collaboration avec Annie Grosman), De Boeck, 2015
  • Petit traité de hasardologie, Cassini, 2016
mention au trophée « Tangente » 2017
  • Comprendre sans prévoir, prévoir sans comprendre, Cassini, 2018
  • L'IA peut-elle penser ? Miracle ou mirage de l'Intelligence Artificielle, De Boeck Supérieur, 2021

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.franceculture.fr/personne-hubert-krivine.html
  2. Dominique SIMONNOT, « Trotskiste pas triste. », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]