Carl Schenkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carl Schenkel
Surnom Carlo Ombra
Naissance
Berne (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 55 ans)
Los Angeles (États-Unis)
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Abwärts
Tarzan et la Cité perdue
Le Crime de l'Orient-Express

Carl Schenkel est un réalisateur et scénariste suisse né le à Berne (Suisse) et mort le à Los Angeles (États-Unis) d'une crise cardiaque. Il est parfois crédité Carlo Ombra[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Schenkel commence à travailler comme journaliste, tout en préparant un diplôme de sociologie[2]. Il réalise et écrit des publicités [3] pour gagner de l'expérience. Il est aussi assistant de direction sur plusieurs films et téléfilms[4].

En 1981, il écrit et réalise son premier vrai film Kalt wie Eis. En 1984, il réalise le thriller Abwärts qui lui vaudra de nombreuses récompenses[2]. En 1989, il réalise son premier film américain The Mighty Quinn[5]. En 1998, il réalise Tarzan et la Cité perdue, suite du film Greystoke, la légende de Tarzan de Hugh Hudson (1984)[4]. En 2001, il réalise le téléfilm Le Crime de l'Orient-Express avec Alfred Molina en tant qu'Hercule Poirot.

Il meurt le à Los Angeles à l'âge de 55 ans d'une crise cardiaque[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jerry Roberts, Encyclopedia of Television Film Directors, vol. 1, Scarecrow Press, , 862 p. (ISBN 978-0-8108-6378-1 et 0-8108-6378-2, lire en ligne)
  2. a et b (en) « Carl Schenkel », sur filmbug.com
  3. (en) « Carl Schenkel Biography », sur filmreference.com
  4. a et b (en) « Carl Schenkel Biography », sur fandango.com
  5. (en) « The Mighty Quinn », sur nytimes.com
  6. (en) Martin Blaney, « Carl Schenkel dies suddenly in Los Angeles », sur screendaily.com,