Hanif (Bouira)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hanif.
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant algérien image illustrant la Kabylie
Cet article est une ébauche concernant une commune algérienne et la Kabylie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ahnif
Noms
Nom arabe احنيف
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Bouira
Daïra M'Chedallah
Code ONS 1006
Démographie
Population 9 685 hab. (2008[1])
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 20′ 09″ Nord 4° 15′ 43″ Est / 36.335801, 4.262044
Superficie 159 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ahnif

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ahnif

Hanif (ou Ahnif ⴰⵀⵏⵉⴼ en tifinagh) est une commune de Kabylie dans la wilaya de Bouira.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les villages de la commune d'Ahnif[modifier | modifier le code]

Ahnif, Tamellaht, Tiqsraï, Ighil n At Σmer, Ighil nath rayou, Tameziavt, Ighzer Umeziav, Bourmel, Tikremtath, Iɣrem, Ahemam, Douba, Aqsim Cheikh el aft.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les habitants d'Ahnif plus precisement les habitants des villages de Tiksrai, Ighil n'ait Rayou, Bourmel, Ighil n'ait Ameur, Tameziaft, Ighzer Umeziav (une petite partie d'Ahnif-centre appelée La Gare et de la commune d'El Adjiba) sont pour la plupart des gens qui habitaient dans la région maintenant délaissée, de Tamellaht (taddart n lmelh) qui est une localité avec une grande quantité de gisements de sel qui furent exploités par les villageois de Tammellaht d'où ils tiraient leur richesse.

Les habitants d'Ahnif ont vécu sous la menace terroriste pendant longtemps (jusqu’à aujourd’hui même si les terroristes sont vraiment beaucoup moins nombreux qu'il y a une dizaine d'années), car elle était une localité assez séduisante pour les terroristes qui y trouve de vastes forêts et montagnes pour s'y cacher, ce qui a fait fuir certains habitants vers la ville, notamment Alger.

La commune d'Ahnif était très active pendant la guerre de libération nationale et chacun de ses villages ont enfanté beaucoup de martyres et qui d'ailleurs possèdent déjà 4 cimetières de houhadas.

Ressources agricoles[modifier | modifier le code]

C'est une région assez vaste et désertique avec de grandes forêts, de plaines et de montagnes. La région est riche en oliviers et les récoltes se font en grande quantité. Les figues de barbarie (karmoss) ainsi que les figues (Tivakhsisin) et les grenadines sont aussi assez cultivées, du à l'avantage du climat. Cependant ces ressources sont souvent détruites la nuit par les animaux sauvages et particulièrement le sanglier.

Transports[modifier | modifier le code]

Ahnif est traversé par l'autoroute Est-Ouest, actuellement en cours de construction et qui partira d'Ahnif à Béjaïa, ce qui faciliterait le déplacement des habitant d'Ahnif vers la capitale des Hammadites, avec leurs plages notamment Tichy qui rencontre un grand succès pour les jeunes d'Ahnif qui s'y rendent souvent en été, mais aussi pour les habitant de Bordj Bou Arreridj qui est une wilaya voisine ainsi que Sétif qui pourront rejoindre Béjaïa en arrivant de l'autoroute est ouest sur Ahnif et pouvoir raccrocher jusqu'à Béjaïa.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le célèbre chanteur Salah Sadaoui est originaire de cette commune d'Ahnif.

Notes et références[modifier | modifier le code]