El Asnam (Bouira)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El-Esnam
Image illustrative de l'article El Asnam (Bouira)
Noms
Nom arabe
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Bouira
Daïra Bechloul
Chef-lieu El-Esnam
Président de l'APC Mr Helal (RCD)
Code ONS 10022
Démographie
Population 25 458 hab.
Densité 300 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 18′ 44″ nord, 4° 04′ 30″ est
Altitude 425 m
Superficie 85 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
El-Esnam

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
El-Esnam

El-Asnam ou El-Esnam est une commune kabyle de la Daïra de Bechloul, sise à 13 Km au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira. La légendaire route nationale 5 (RN5) passe par la ville. Elle fait partie de la grande tribu kabyles des Ath Yaala. On y trouve une partie du parc national du Djurdjura ou se trouve la station touristique de Tikjda.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

El-Esnam se trouve à 13 km au Sud-est du chef-lieu de la Wilaya de Bouira et à 120 km de la capitale Alger. Elle est transitée par la RN5 et par l'autoroute Est-Ouest. La commune d’El-Esnam occupe un vaste territoire délimité au nord par la ligne de crête du Djurdjura, à l’est par la commune de bechloul, au sud par celle de Ahl Leksar et à l’ouest par le chef lieu de la wilaya de bouira. Commune à vocation agricole en plaine et forestière au Nord. Des sites paradisiaques des plus enviés culminent à plus de 1800 m, tel l’Akohuker et sa station de ski et quelques villages comme Gumgeuma, Ouled Makaci,Berdi etc.

Communes limitrophes d’El-Esnam
Haizer Wilaya de Tizi Ouzou Bechloul
Bouira El-Esnam Bechloul
Oued El Berdi Ahl El Ksar, Oued El Berdi Ahl El Ksar

Histoire[modifier | modifier le code]

Les habitants sont des berbères de la grande tribu de Ath Yaala et les grandes familles qui composent les Ath Yaala sont : les Ath Mendil, Ath Yahia, Ath vouvker, Ath Tchaatchaa, Ath Maamaret et Ath Ouambouve. Ils habitaient les villages. D'ailleurs un dicton propre à la région dit Ath Yaala usamar ath u3embuv ur ttekin, tamzazight seg imarkalan, gher ath aissi ak-tt cherfen, tiniri i hudden f aman syen akin d iwakhen.

Ce qui veut dire que toute famille ou tribu qui n'a pas de terrain dans le Djurdjura Sud (Tikejda) n'appartient pas aux Ath Yaala. Ils forment un ensemble ethniquement homogène. Dans un passé récent, ils pratiquaient la grande transhumance entre le Djurdjura et les plaines qui longent les Oueds Zaiane et Ed Hous. Des sites archéologiques trahissent encore un passé tumultueux de la région. Des ruines romaines existent de nos jours au lieu-dit Tighilt Tazougaght.

Le mont de Aousso à Tilesdit garde encore fraîchement les ruines d'un fortin ottoman où vivait et régnait un tyran qui porte le même nom et qui fut assassiné dans son sommeil par un homme des Ath Tchaachaa. Les Ait yalaa ont de tout temps fait face farouchement à toutes les invasions. Leur histoire est souvent liée à leur grande résistance à l'occupation.

Notes et références[modifier | modifier le code]