Ath Mansour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ath Mansour / ⴰⵜ ⵎⴻⵏⵚⵓⵔ / (At Mensur)
Noms
Nom arabe آث منصور
Nom berbère ⴰⵜ ⵎⴻⵏⵚⵓⵔ (At Mensur
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Bouira
Daïra M'Chedallah
Chef-lieu taourirt
Président de l'APC AMRANE youcef
2017
Code postal 10011
Code ONS 1043
Démographie
Population 10 077 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 19′ 51″ nord, 4° 18′ 04″ est
Localisation
Localisation de Ath Mansour / ⴰⵜ ⵎⴻⵏⵚⵓⵔ / (At Mensur)
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ath Mansour / ⴰⵜ ⵎⴻⵏⵚⵓⵔ / (At Mensur)
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ath Mansour / ⴰⵜ ⵎⴻⵏⵚⵓⵔ / (At Mensur)
Liens
Site de la commune http://www.athmansour.info

Ath Mansour (anciennement Taourirt) est une commune algérienne de Kabylie, dans la wilaya de Bouira, à 46 km à l'est de Bouira et à 101 km au sud-ouest de Béjaïa. La région est peuplée majoritairement de kabyles.

La commune est située à l’extrême est de la wilaya de Bouira, à la frontière des wilayas de Bordj BouArreridj et de Béjaïa, et fait partie de la daïra de M'Chedallah aux côtés de Chorfa, Hanif et Raffour.

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune d'Ath Mansour est composée de trois villages[2] :

  • Taourirt (Thawrirth), chef-lieu de la commune contient : Taourirt (plus grande province : ouzoughen, thazdeghth, inzel, ath abdellah,thikhoubay,), 2/Thighilt (IHASSIWEN), 3/ Ath Zeggane.
  • Ath Bouali.
  • Rodha (Aroudha) Est du village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune Ath Mansour est Taourirt, nom que portait la commune jusqu'en 1990[3]. Ce nom est cité dans le livre d'Ibn Khaldoun Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale et Mouloud Gaïd relate dans son livre Les Berbères dans l'histoire l'incendie provoqué par les soldats de l'administration coloniale dans les 3 villages constituant les Ath Mansour à l'époque, à savoir, Taourirt, Thighilt et Ath-Zegane.

Martyrs exécutés à M'chedallah :

Le village a connu un épisode sanglant durant la guerre d’Algérie lorsque 18 villageois ont été exécutés par l'armée française soupçonnés de rejoindre le maquis [pas clair][réf. souhaitée].

La région a vu aussi beaucoup de ces enfants mourir dans des combats durant la guerre en plus des victimes civiles.[réf. souhaitée].

Centre de torture El Bordj ou Omar :

Durant la Guerre d’Algérie, l'administration coloniale française avait créé un centre de torture à Ath Mansour situé sur une colline du village d'Ath Vouali, à l'est de la commune. Le centre est actuellement érigé en monument historique.

Économie[modifier | modifier le code]

Le développement de la commune s'appuie sur deux activités économiques principales: l'exploitation minière et l'agriculture.

Le gisement minier est exploité, soit par l’extraction et le taillage de la pierre bleue, soit par des carrières de production d’agrégats. Le nombre excessif de ces carrières à un effet nocif sur la santé de la population[réf. souhaitée]. Sa grande richesse réside dans la pierre[Laquelle ?] avec toutes ses sortes (bleus, rouge, jaune, etc.), taillée ou non, elle se vend un peu partout dans le monde entier et sur le territoire national algérien (Aith Mansour est l'unique commune qui en possède)[réf. nécessaire].

Pour l'agriculture, Ath Mansour est connue pour ses pêches, vendues sous le label d'Ath Mansour dans l'Algérie entière et à l'étranger (lkhoukh nath Mansour). Elle produit aussi une grande quantité d'huile d'olive, qui est parmi les meilleures huiles en Algérie vu sa pureté et sa richesse.[réf. nécessaire]

Élections locales du 23 Novembre 2017[modifier | modifier le code]

Cinq listes ont participé aux élections municipales pour accéder à l'assemblée populaire Ath Mansour[4]

Parti Tête de liste Nombre de sièges obtenus Représentant à l'APC
FFS A/Aziz SLIMANI Deux (02)
  • Slimani Abdelaziz
  • Bara Laziz
FLN Ahmed SADI Cinq (05)
  • Sadi Ahmed
  • Ahmadache Karim
  • Akkouche Boubekeur
  • Lefdel Hichem
  • Hassen Ahmed.
MPA Nouredine HERMALI Zero (00)
RCD Youcef AMRANE Huit (08)
  • Le président: Amrane Youcef
  • Ousdidene Farid
  • Merzouk Ahcen
  • Akkouche Meziane
  • Benmira Abdennour
  • Abdi Mohand Ameziane
  • Bouyahia Ahmed
  • Ferradj Mourad
RND Hilel MEssaoudi Zero (00)

Liste Nominative des élus de l’APC Ath Mansour 2017/2022:

Du RCD:

  • Le président: Amrane Youcef
  • Ousdidene Farid
  • Merzouk Ahcen
  • Akkouche Meziane
  • Benmira Abdennour
  • Abdi Mohand Ameziane
  • Bouyahia Ahmed
  • Ferradj Mourad

Du FFS:

  • Slimani Abdelaziz
  • Bara Laziz

Du FLN:

  • Sadi Ahmed
  • Ahmadache Karim
  • Akkouche Boubekeur
  • Lefdel Hichem
  • Hassen Ahmed[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Bouira : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Bouira, p. 1492.
  3. Journal officiel de la République Algérienne 28 novembre 1990. Page 1388. Décret no 90-379 du 24 novembre 1990 portant changement de dénomination de la commune de Taourirt.
  4. « Elections Locales: Listes en partie dévoilées », sur athmansour.info, (consulté le )
  5. « Liste Nominative des élus de l’APC Ath Mansour 2017/2022 », sur athmansour.info, (consulté le )