Hailar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Hǎilā'ěr qū
海拉尔区
mongol : ᠬᠠᠶᠢᠯᠠᠷ
ᠲᠣᠭᠣᠷᠢᠭ
Le monument de Gengis Khan, place Gengis Khan
Le monument de Gengis Khan, place Gengis Khan
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Mongolie-Intérieure
Préfecture Hulunbuir
Statut administratif District
Code postal 021000[1]
Démographie
Population 344 947 hab. (2010)
Densité 240 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ Nord 119° 42′ Est / 49.2, 119.7
Altitude 614 m
Superficie 144 000 ha = 1 440 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Hǎilā'ěr qū

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Hǎilā'ěr qū
Liens
Site web www.hailar.gov.cn

Le district de Hailar (chinois simplifié : 海拉尔区 ; chinois traditionnel : 海拉爾區 ; pinyin : hǎilā'ěr qū, mongol : ᠬᠠᠶᠢᠯᠠᠷ
ᠲᠣᠭᠣᠷᠢᠭ
) est un district urbain du nord-est de la région autonome de Mongolie-Intérieure en Chine. Elle est située à environ 600 mètres d'altitude. Lors du recensement de 2010, sa population était de 344 947 habitants, ce qui fait d'elle la plus grande ville du Nord de la Mongolie-Intérieure. Son territoire s'étend sur 1 440 kilomètres carrés. Elle est le chef-lieu de la ville-préfecture de Hulunbuir. Auparavant, elle s'appelait Hulun.

On y parle le dialecte de Hailar du mandarin, mais également la evenki, la langue des Evenks, un peuple nomade, éleveur de rennes, qui vit dans la région d'Hulunbuir.

Le Naadam, fête mongole marquée par des jeux traditionnels, tels que la lutte mongole, le tir à l'arc ou la course de poneys, s'y déroule du 1er au 3 août.

Longtemps connue comme la « Perle des prairies », elle est un passage important entre la Russie et la Chine et est un centre régional pour le commerce, l'agriculture et le transport.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une rue d'Hailar dans la première moitié du XXe siècle

Hailar a été fondée sous la forme d'une forteresse chinoise en 1734.

Sous la République de Chine (1912-1949), elle était la capitale de la province de Xing'an.

Du temps du Mandchoukouo, état fantoche crée par les envahisseurs de l'Empire japonais (années 1930 et 1940). Ceux-ci y construisent un grand bunker sous-terrain et y tueront plus de 10 000 personnes. Elle est le théâtre de violents combats en août 1945 lorsque l'Union soviétique envahit la Mandchourie pour la libérer des nippons à la fin de la seconde guerre mondiale.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport de Hulunbuir Hailar et est située sur la branche mandchourienne du transsibérien. Elle est, pour les lignes les plus courtes, à 10 heures 25 de train d'Harbin[2] et à 27 heures et 30 minutes de train de Pékin, [3].

De nombreuses lignes de bus et taxis parcourent l'ensemble de la ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

Troupeau de vaches près de l'Argoun

La population du district était de 344 947 habitants en 2010[4], en forte augmentation par rapport à 2000 (262 184 habitants). Elle est traversée par le Yimin peu avant que ce dernier ne se jette dans l'Argoun.

Le centre ville, situé à l'Ouest du Yimin, autour d'un rond point situé entre la rue Zhongyang (中央街) et la rue Xida (西大街), comprend différents centre commerciaux, un marché sous-terrain, un cinéma et différentes boutiques.

Météorologie[modifier | modifier le code]

Hailar a un climat continental humide (Dwb selon Köppen) qui tend à se dégrader vers le climat subarctique (Dwc). Les hivers sont très sévères et très secs à cause de l'anticyclone de Sibérie. Les étés sont chauds et humides mais courts. Les températures mensuelles moyennes passent de -25 °C en janvier à 20 °C en juillet. La température annuelle moyenne est de -0,96 °C. Le soleil domine avec chaque mois au moins 55 % d'ensoleillement (2700 heures en total annuel).

Relevé météorologique de Hailar
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −30 −26,9 −16,9 −3,9 3,5 10,5 14,3 12 4,4 −4,9 −16,8 −26,2 −6,74
Température maximale moyenne (°C) −19,2 −14,1 −3,9 8,9 18,1 23,7 25,8 23,6 17,2 7,5 −5,8 −16,1 5,48
Record de froid (°C) −43,6 −43,3 −37,4 −21,6 −11,2 −0,4 4,1 2,1 −8,2 −24,6 −38 −43 −43,6
Record de chaleur (°C) −1 4,3 16,2 29,4 32,7 36,5 35,7 36,6 31,2 26,9 11,8 −0,9 36,6
Ensoleillement (h) 167 195,6 244,1 246,2 298 285,9 279,8 268,7 218,6 210,1 165,3 139,4 2 718,7
Précipitations (mm) 3,4 2,9 4,6 12,4 22,5 63,2 101,8 91,8 38,3 15,8 5,1 5,5 367,3
Nombre de jours avec précipitations 7,6 5,9 5,6 5,9 7 12,9 14,5 12,4 9,5 6,2 7,1 9,6 104,2
Source : Administration météorologique chinoise (1971-2000) (1961-2000 pour les extrêmes)


Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Les enseignes et panneaux de la ville sont en écriture mongol, en écriture han et parfois en anglais.

Le studio et station de radiodiffusion de Hailaer, diffuse différents programmes en langue mongole et en mandarin.

La population de la ville profite des parcs aménagés, comportant trois moulins en bois de type européens au bord de la rivière pour pratiquer différentes activités dont la danse.

La rue est décorée de réverbères en forme de morin khuur, la traditionnelle vièle à tête de cheval mongole. Le pont, situé sur cette rue, est un pont suspendu dont les piliers adoptent également la forme du morin khuur, et où les motifs décoratifs de la caisse de résonance servent d'éclairage.

Musées[modifier | modifier le code]

La ville et ses environs présentent également plusieurs musées :

  • Le Musée municipal, situé derrière la mairie y présente des collections historiques dans ses collections permanente et le rez-de-chaussée abrite des expositions temporaires.
  • Au Nord-Ouest de la ville, proche de la gare ferroviaire, les anciens bunkers sous-terrains construit par les japonais pendant leur invasion ont été reconverti en musée, retraçant la guerre, les principaux protagonistes japonais et de la résistance, différents armements et équipement militaires et civils utilisés par les deux parties dans le conflit.

Temples[modifier | modifier le code]

Deux temples de confession bouddhique sont érigés au Nord de la ville, l'un de pratiquant le bouddhisme mahayana, et l'autre le bouddhisme vajrayana.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :