Haïdouti Orkestar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Haïdouti Orkestar
Description de cette image, également commentée ci-après
Haïdouti Orkestar lors de la cérémonie de clôture du festival de Cannes 2016
Informations générales
Pays d'origine France
Genre musical Musique tzigane
Musique orientale
Années actives Depuis 2005
Influences Klezmer, World, Musiques Traditionnelles
Site officiel https://www.tchekchouka.com/artistes/01.html
Composition du groupe
Membres

Krassen Lutzkanov (Bulgarie) : kaval, saxophone
Jasko Ramic (Tsigane de Serbie) : accordéon
Zeki Ayad Çölas (Turquie) : chant
Sylvain Dupuis (France) : tapan, percussions
Gaël Fajeau, Denys Danielides (France) : soubassophone
Pierre Rigopoulos (Grèce) : derbouka, rek
Yann Martin, Martin Saccardy (France) : trompettes
Charlotte Auger, Manel Girard, Alon Peylet (France) : tubas

Nuria Rovira Salat (Espagne) Danse

Haïdouti Orkestar est un groupe créé en 2005 dont la musique fait un pont entre les Balkans et l’Orient[1]. Une formation cosmopolite (Grèce, Bulgarie, Espagne, France)[2] entoure le chanteur turc Zéki Ayad Çölaş qui chante en kurde, arabe, azerbaïdjanais, turc et en rom pour prôner une fraternité entre les peuples[3]. La formation est basée à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2016, le groupe interprète avec Ibrahim Maalouf[4], la bande originale du film La Vache de Mohamed Hamidi avec Lambert Wilson et Jamel Debbouze[5]. Avec plus d’un million trois cent mille entrées en France, le film s’exporte en Europe, en Amérique latine[6] et au Canada. Pour la promotion du film ils sont invités à jouer sur le plateau de l’émission "C à vous" sur France 5[7],[8].

En , Haïdouti Orkestar joue, invité par Ibrahim Maalouf pour la cérémonie de la remise de la Palme d’or au Festival de Cannes[9]. Dès lors, concerts et festivals s’enchainent (Festival du bout du monde, festival Summerlied, Festival Rencontres Brel…).

Le , le groupe annonce la sortie d'un 4e album studio intitulé Babel Connexion, prévue pour le . Pour la première fois, dans ce melting pot musical et linguistique, la langue française est présente[10].

Naissance du groupe[modifier | modifier le code]

À l'origine, le Haïdouti Orkestar est une fanfare-orchestre des Balkans fondée en région parisienne en 2004, par le batteur-percussionniste Sylvain Dupuis. Le groupe tient son nom du bulgare : les « Haïdoutine » s'apparentaient à des brigands aux grands cœurs, sorte de Robin des bois qui combattaient les seigneurs locaux.

Le fondateur du groupe, ethnomusicologue de formation et passionné des musiques du monde, a réuni le bulgare Krassen Lutzkanov (kaval, saxophone) et le serbe tsigane Jasko Ramic (accordéon). Pour la section cuivre il fait appel à Yann Martin et Martin Saccardy (trompette), Gaël Fajeau (soubassophone). Ibrahim Maalouf viendra apporter régulièrement sa couleur, tout comme quelques grands noms du jazz dont Didier Malherbe et Nicolas Genest[11].

La singularité du projet se dessine avec l'arrivée du chanteur turc Zeki Ayad Çölaş dont la voix apparaît déjà, en 2007, sur Balkan Heroes le premier album du Haïdouti Orkestar. Avec ce choix, le projet du groupe s'affine : les artistes ont la volonté commune de créer des passerelles entre les musiques turques et balkaniques. L'album a reçu un bel accueil de son public et de la presse.

« L’oreille tournée vers le patrimoine musical légué par l’Empire ottoman, c’est avec un esprit d’ouverture que le Haïdouti Orkestar aborde les sons balkaniques, les interrogeant et les renouvelant, pour donner à entendre une musique qui mêle habilement influences traditionnelles et sonorités plus modernes. »[12]

Leur troisième album, Dogu, élargit ses frontières encore plus loin à l’est en fouillant les répertoires des musiques azéri, kurde, syro-libanaise et arménienne.

Répertoires (compositions, arrangements )[modifier | modifier le code]

À l'origine, fidèles aux « traditionnels » des Balkans et de la Turquie, le répertoire du Haïdouti a évolué au fil des ans. Désormais l'écriture met en avant sa volonté de métisser tradition et modernité, Orient et Occident.

Pour preuve, le Haïdouti fut le premier orchestre à reprendre en version fanfare le célèbre titre du chanteur kurde Sivan Perwer : Cane cane (in Dogu). Idem pour Bint el Chalabiya, la chanson-monument de Fairuz, revisitée savamment par l'orchestre qui en propose une version cuivrée. Tout comme Duchmanya, ce traditionnel de Macédoine chanté par Ibrahim Tatlises,  qui devient cuivré à son tour[13].

Plusieurs membres du groupe partagent l'écriture des compositions : Kervan de Krassen Lutkanov ; Krassenitsa de Jasko Ramic ; Sevdaya Dair de Alon Peylet et Zéki Ayad Çölas.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Dupuis (France) : tapan, batterie
  • Krassen Lutzkanov (Bulgarie) : kaval, saxophone
  • Jasko Ramic (Tsigane de Serbie) : accordéon
  • Zeki Ayad Çölas (Turquie) : chant, saz
  • Denys Danielides (France) : soubassophone
  • Pierre Rigopoulos (Grèce) : derbouka, rek
  • Martin Saccardy (France) : trompette
  • Charlotte Auger, Manel Girard, Alon Peylet (France) : tubas
  • Nuria Rovira Salat (Espagne) : danse

Collaborations[modifier | modifier le code]

Puis le groupe s'illustre aux côtés d'Ibrahim Maalouf à l'Olympia en et dans ses albums : Jasko Ramic enregistre l'accordéon sur Diagnostic (2011), Martin Saccardy et Yann Martin, la trompette sur Illusions (2013) et Sylvain Dupuis, le tapan sur Red & Black Light (2016).

Festivals[modifier | modifier le code]

L'Haidouti Orkestar s'est déjà produit sur scène dans bon nombre de festivals et d'événements : cérémonie de Clôture du Festival de Cannes 2016[21], Festival Jazz Sous les Pommiers, l'Olympia à Paris, Festival d'Eté de Nantes, Festival des Nuits Métisses à Auxerre, Festival Les Jours & Les Nuits de Querbes, Festival des cinq continents (Suisse), Festival Par Mont et par Mots, Rencontres Méditerranéennes, Centre culturel Décentrale en Belgique, Fêtes de Genève, Festival des mondes croisés à Murat, Festival des cuivres de Monastier, Festival Convivencia, Festival Europavox, Festival Dixieland à Tarragona (Espagne), Festival de Murcia (Espagne), Festival Accroche-Cœurs à Angers, Mont-Soleil Open Air Festival (Suisse), Journée mondiale des Roms à Montreuil, D'un Monde à l'Autre à l'Auditorium de Lyon, Festival du grand Soufflet à Rennes, Festival Mundo el Mar à Savone (Italie), Bellevilloise, Zèbre de Belleville, Cabaret Sauvage à Paris, Festival Mawazine (Maroc), Festival international de Besançon, Festival L'Oasis Bizz'art, Jerash Festival (Jordanie)...

Discographie[22][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Haidouti Orkestar - Turkish & Gipsy Brass Band », sur tchekchouka.com
  2. « Haidouti Orkestar », sur ateaprod.com
  3. « Interview par Isabelle Mourgere (). », sur TV5 Monde
  4. « Interview par Marius Trésor (). », sur RFI
  5. « La Vache (Bande Originale du film) », sur allocine.fr,
  6. (es) « Critique du film titré « No se metan con mi vaca » en espagnol par le blog de cinéma colombien Cinefanatico.com (). »
  7. « La fanfare de Palaiseau fait swinguer « la Vache » », sur leparisien.fr,
  8. « Émission « C à vous » (). », sur France 5.
  9. « Live d’Haïdouti Orkestar pendant la cérémonie de clôture du Festival de Cannes » (). », sur Canal+.
  10. « Haïdouti Orkestar - Babel Connexion », sur Le Courrier des Balkans (consulté le )
  11. « Haidouti Orkestar en tournée (Guest Ibrahim Maalouf) », sur lecourrierdesbalkans.fr,
  12. « Haidouti Orkestar - Balkan Heroes », sur Lecourrierdesbalkans.fr,
  13. « Dogu - Haidouti Orkestar », sur telerama.fr,
  14. « Haïdouti Orkestar & Ibrahim Maalouf – La Vache », sur discogs.com,
  15. « Haïdouti Orkestar – Doǧu », sur discogs.com,
  16. « Bénabar - L'effet papillon », sur youtube.com
  17. « Bénabar - Teaser # 2 - Où T'étais Passé - Sortie album 13/10/08 », sur www.youtube.com
  18. « Bénabar - Infréquentable », sur discogs.com,
  19. « Various - Balkan Fever », sur discogs.com,
  20. « Haïdouti Orkestar – Balkan Heroes », sur discogs.com,
  21. « Haïdouti Orkestar - Turkish & Gypsy Brass Band », sur tchekchouka.com
  22. « Artiste - Haidouti Orkestar », sur spotify.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :