Groupe La Voix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe La Voix

Création Avril 1941
Forme juridique Société anonyme
Siège social 8, place du Général de Gaulle
BP 549 - 59023 Lille Cedex
Drapeau de France France
Direction Michel Nozière
Actionnaires Groupe Rossel
Activité Presse quotidienne régionale
Presse hebdomadaire
Presse gratuite
Audiovisuel
Communication
Produits Presse quotidienne :
La Voix du Nord
Courrier picard (L'Aisne nouvelle)
Nord Éclair
Nord Littoral
L'Union (L'Ardennais)
L'Est-Éclair
Libération Champagne
Presse gratuite :
20 minutes
Audiovisuel :
Radio :
Contact FM
Champagne FM
Happy FM
Télévision :
Wéo TV
Wéo Picardie TV
Société mère Groupe Rossel
Effectif 1001 à 2000 salariés
Site web www.lavoix-groupe.com

Chiffre d'affaires 257 002 000 € (2011)[1]

Le groupe La Voix est un groupe de la presse régionale française basé à Lille. Il a été cédé par la Socpresse au belge Groupe Rossel en 2005.

Le groupe est dirigé jusqu'au par Jacques Hardoin. À partir du , le groupe sera dirigé par Bernard Marchant (administrateur délégué de Rossel & Compagnie) et Michel Nozière (président de La Voix du Nord SA)[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Principales activités[modifier | modifier le code]

Presse quotidienne[modifier | modifier le code]

Presse gratuite[modifier | modifier le code]

Presse hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Régionale[modifier | modifier le code]

Régionale spécialisée[modifier | modifier le code]

Groupe Messager[modifier | modifier le code]

Presse magazine[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Communication et service[modifier | modifier le code]

Affichage[modifier | modifier le code]

Acquisition de 2013[modifier | modifier le code]

Le Groupe Rossel a été retenu comme repreneur des journaux et activités que le groupe de presse Hersant Media (GHM) détient en Champagne-Ardenne et en Picardie. Les titres concernés par cette reprise sont l'Union-l'Ardennais, L'Est-Éclair, Libération Champagne et l'Aisne nouvelle auxquels s’ajoute la radio Champagne FM[6]. Depuis le 14 janvier 2013, les journaux du pôle Champagne-Ardenne-Picardie (CAP), sont désormais officiellement contrôlés par le groupe de presse belge Rossel[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]