Groupe Bertrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe Bertrand
logo de Groupe Bertrand
Logotype du Groupe Bertrand.

Création 20 août 1992
Fondateurs Olivier Bertrand
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social 59 rue de Tocqueville, Paris
Drapeau de France France
Direction Christophe Gaschin et Christelle Grisoni
Activité Restauration traditionnelle
Filiales Angelina
Burger King France
Quick
Au Bureau
Léon
Hippopotamus
Effectif 140 en 2018 (hors filiales)

31 000 (données du groupe)

SIREN 388 300 444
Site web www.groupe-bertrand.com

Chiffre d'affaires 13 031 200 € en 2018 (hors filiales)

1 800 millions d'euros (données du groupe)

Résultat net -393 700 € en 2018 (hors filiales)[1]

Le groupe Bertrand, créé en 1997 par Olivier Bertrand, est une entreprise française du secteur de l'hôtellerie, la restauration et la distribution. En 2015, le groupe compte 250 établissements.

La holding Ob Holding a été créée en 1992, et est dirigée par Christophe Gaschin depuis le . Son siège est à Paris au 59 rue de Tocqueville[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe est créé en 1997 par Olivier Bertrand et commence par la création du Chesterfield Café (Paris 8).

Développement parisien et international[modifier | modifier le code]

En 2002, le groupe Bertrand reprend la brasserie Lipp[3], puis en 2005, le salon de thé Angelina[4].

En , le fonds d'investissement L Capital entre au capital du groupe Bertrand à hauteur de 37%[5].

En 2006, le groupe lance la Brasserie Printemps et ouvre le restaurant Délicieux et World Bar au sein du Printemps Haussmann[6].

En 2007, l'enseigne de restauration rapide Quick confie au groupe Bertrand le développement de ses restaurants en Algérie[7].

En , le groupe Bertrand ouvre une brasserie Lipp à Mexico[8].

En 2009, le groupe s'allie à FiduFrance pour acquérir Caféin, Sedab et Vision CHD, filiales d’InBev France, troisième brasseur de France[9].

En 2011, le groupe Bertrand rachète les restaurants L’Île, le Fief, Ô Restaurant. La même année le groupe crée la société Arcady’s qui distribue des produits d’exception de la gastronomie française en marques propres (Angelina) ou en licence exclusive (Kaspia, la Maison de la Truffe).

Franchise Burger King, reprise de Quick, du groupe Frères Blanc et du groupe Flo[modifier | modifier le code]

En 2012, L Capital vend ses parts du groupe Bertrand à Naxicap, véhicule d'investissement de Natixis[5],[10].

En 2014, la filiale Bertrand Restauration ouvre cinq établissements Burger King en tant que franchisé : à Bonneuil sur Marne, Créteil, Paris (Boétie), Le Mans et Troyes[11],[12]. La même année, Bertrand Restauration remporte l’appel d’offres pour l’exploitation d’un restaurant au sein de l’Atelier Renault ainsi que d’un café au sein du musée Picasso de Paris, Le Café sur le toit. Le restaurant Angelina ouvre à Dubaï, en Chine, à Hong Kong et à Doha.

En 2015, Bertrand Restauration remporte l’appel d’offres pour l’exploitation de la buvette du parc André-Citroën[13] et ouvre des négociations pour racheter l'enseigne Quick[14],[15].

En , Bertrand Distribution Burger King, filiale du Groupe Bertrand, annonce le rachat de la chaîne de restauration rapide Quick à Qualium Investissement[16]. Une grande partie des 397 restaurants Quick passeront sous l'enseigne Burger King tandis qu'une quarantaine produiront du 100% Halal[17].

Il acquiert également en le groupe Frères Blanc, qui possède notamment Le Procope[18].

En , le Groupe Bertrand annonce l'acquisition du Groupe Flo, qui possède 270 restaurants notamment la chaîne Hippopotamus et qui possède un chiffre d'affaires de 246,8 millions d’euros. Le Groupe Flo est alors en difficulté avec un chiffre d'affaires en diminution et un déficit de 65 millions en 2016. Le groupe Bertrand annonce en parallèle vouloir vendre la chaîne Tablapizza appartenant à Groupe Flo au groupe Le Duff propriétaire notamment de Pizza Del Arte[19].

Il rachète Léon de Bruxelles en 2019[20].

En 2020, il ne parvient pas à racheter Courtepaille, mis en liquidation judiciaire[21].

En août 2021, le groupe Bertrand annonce la vente de Quick, n'ayant plus que 107 points de ventes, à HIG Capital, un fonds d'investissement, pour un montant estimé à 240 millions d'euros[22].

Activité[modifier | modifier le code]

Le groupe Bertrand est présent sur trois secteurs de marché :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/ob-holding-388300444.html
  2. « OB HOLDING (PARIS 17) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 388300444 », sur www.societe.com (consulté le )
  3. Jérôme Béglé, « Il était une fois... Lipp, le temple de la tradition », sur Lefigaro.fr, (consulté le )
  4. Olivier Bertrand - Fondateur et président-directeur général du groupe Bertrand, LSA Conso, 20 septembre 2012.
  5. a et b « L Capital sort de Groupe Bertrand », sur Lefigaro.fr, (consulté le )
  6. Le Groupe Bertrand ouvre une brasserie sous la coupole du Printemps Haussmann, L’hôtellerie-restauration, 2006
  7. « Des restaurants Quick en Algérie », sur Algerie-dz.com, (consulté le )
  8. Anne-Laure Pham, « Cotillard en Dior, Lipp au Mexique, patate à Paris », sur Lepress.fr, (consulté le )
  9. FIDUFRANCE accompagne le groupe Olivier Bertrand dans l'acquisition de trois filiales dINBEV France : CAFÉIN, SEDAB et VISION CHD, FiduFrance, 31 mars 2009.
  10. Anne Drif, « Bernard Arnault se désengage de Groupe Bertrand », sur Lesechos.fr, (consulté le )
  11. Burger King France : Olivier Bertrand, nouveau roi du burger, Le Parisien, 29 septembre 2015
  12. Burger King va ouvrir 25 restaurants en France, Challenges, 19 mars 2014
  13. Nouveau au parc André-Citroën : la Buvette du Parc, Bertrand Restauration, juillet 2015.
  14. S. Moccozet avec AFP, Olivier Bertrand, le Cantalien qui veut changer Quick en Burger King, France 3 Auvergne, 29 septembre 2015
  15. Burger King a ouvert des négociations pour racheter Quick, France Info, 28 septembre 2015.
  16. « Le rachat de Quick conclu par Burger King finalisé », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  17. « Quick : le nouveau propriétaire muscle son offre halal », sur leparisien.fr (consulté le )
  18. Ghislain de Montalembert, « Olivier Bertrand / Les frères Costes - Duel d'Auvergnats », Le Figaro Magazine, semaine du 20 mai 2016, page 28.
  19. Hippopotamus et Bistro Romain à la table de Groupe Bertrand, Laurence Girard, Le Monde, 26 avril 2017
  20. Le groupe Bertrand va avaler Léon de Bruxelles , Le Progrès, 30 juillet 2019,
  21. « Restauration : Courtepaille, en difficulté depuis le Covid-19, repris par Buffalo Grill », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. Christophe Palierse, « Groupe Bertrand cède Quick France à HIG Capital », sur Les Echos,
  23. « Restauration », sur Groupe-bertrand.com (consulté le )
  24. Mathilde Visseyrias, « Les restaurateurs jouent gros pour le réveillon », sur Lefigaro.fr, (consulté le )
  25. Alice Bosio, « Les bonnes adresses à deux pas de Roland-Garros », sur Lefigaro.fr, (consulté le )
  26. « Hôtellerie », sur Groupe-bertrand.com (consulté le )
  27. « Qui sommes-nous? », sur Olivierbertrand-distribution.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]