Grand Prix automobile des États-Unis Est 1983

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix des États-Unis Est 1983
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 60
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 241,380 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Italie Michele Alboreto,
Tyrrell-Ford Cosworth,
h 50 min 53 s 669
(vitesse moyenne : 130,600 km/h)
Pole position Drapeau : France René Arnoux,
Ferrari,
min 44 s 734
(vitesse moyenne : 138,282 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Royaume-Uni John Watson,
McLaren-Ford Cosworth,
min 47 s 668
(vitesse moyenne : 134,513 km/h)

Résultats du Grand Prix des États-Unis Est de Formule 1 1983 qui a eu lieu sur le circuit urbain de Détroit le 5 juin 1983.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 3 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Tyrrell-Ford 60 1 h 50 min 53 s 669 6 9
2 1 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Williams-Ford 60 + 7 s 702 12 6
3 7 Drapeau du Royaume-Uni John Watson McLaren-Ford 60 + 9 s 283 21 4
4 5 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Brabham-BMW 60 + 1 min 12 s 185 2 3
5 2 Drapeau de la France Jacques Laffite Williams-Ford 60 + 1 min 32 s 603 20 2
6 12 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Lotus-Ford 59 + 1 tour 14 1
7 30 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Arrows-Ford 59 + 1 tour 10  
8 15 Drapeau de la France Alain Prost Renault 59 + 1 tour 13  
9 36 Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli Toleman-Hart 59 + 1 tour 17  
10 26 Drapeau du Brésil Raul Boesel Ligier-Ford 58 + 2 tours 23  
11 29 Drapeau de la Suisse Marc Surer Arrows-Ford 58 + 2 tours 5  
12 23 Drapeau de l'Italie Mauro Baldi Alfa Romeo 56 + 4 tours 25  
13 8 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda McLaren-Ford 49 Suspension 18  
Nc. 33 Drapeau de la Colombie Roberto Guerrero Theodore-Ford 38 Non classé 11  
Abd. 34 Drapeau du Venezuela Johnny Cecotto Theodore-Ford 34 Boîte de vitesses 26  
Abd. 22 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris Alfa Romeo 33 Turbo 8  
Abd. 28 Drapeau de la France René Arnoux Ferrari 31 Panne électrique 1  
Abd. 4 Drapeau des États-Unis Danny Sullivan Tyrrell-Ford 30 Panne électrique 16  
Abd. 25 Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier Ligier-Ford 29 Roue 19  
Abd. 9 Drapeau de l'Allemagne Manfred Winkelhock ATS-BMW 26 Collision 22  
Abd. 35 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick Toleman-Hart 25 Moteur 9  
Abd. 6 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Brabham-BMW 24 Freins 15  
Abd. 11 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Lotus-Renault 5 Transmission 4  
Abd. 16 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever Renault 4 Distributeur 7  
Abd. 32 Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani Osella-Alfa Romeo 4 Surchauffe moteur 24  
Abd. 27 Drapeau de la France Patrick Tambay Ferrari 0 Moteur 3  
Nq. 31 Drapeau de l'Italie Corrado Fabi Osella-Ford   Non qualifié 0  

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : René Arnoux en 1 min 44 s 734 (vitesse moyenne : 138,282 km/h).
  • Tour le plus rapide : John Watson en 1 min 47 s 668 au 55e tour (vitesse moyenne : 134,513 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 2e victoire pour Michele Alboreto. Alboreto signe à cette occasion la dernière victoire d'un moteur atmosphérique face aux turbos qui vont imposer leur suprématie jusqu'à leur bannissement et le retour des moteurs atmosphériques.
  • 23e victoire pour Tyrrell en tant que constructeur.
  • 155e victoire pour Ford Cosworth en tant que motoriste.