Grand Escarpement africain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Escarpement africain est le nom qui est donné, en Afrique du Sud, à la limite entre le plateau sud-africain et les zones annexes. Il est généralement très abrupt, avec des parois verticales. À la frontière entre le Natal et le Lesotho, là où il est le plus abrupt, le Grand Escarpement africain s'appelle Drakensberg. Il n'est pas homogène et continu, une brèche de 95 km existant notamment entre le mont Koudeveld et le mont Nieuweld[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F. White, La Vegetation de L'Afrique (The Vegetation of Africa), IRD Éditions, 1986, (ISBN 2709908328 et 9782709908320), p. 23