Limpopo (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Limpopo
Flag of the Limpopo Province.png
NelsonMandelaCircle.jpg
Noms officiels
(ve) Limpopo
(ts) LimpopoVoir et modifier les données sur Wikidata
Noms locaux
(ve) Limpopo, (ts) LimpopoVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Chef-lieu
Superficie
125 754 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Subdivisions
Mopani (en)
Vhembe
Capricorn (en)
Waterberg
Sekhukhune (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 373 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Limpopo in South Africa.svg
Démographie
Population
5 404 868 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
43 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Stanley Mathabatha (en) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Assemblée délibérante
Législature du Limpopo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Origine du nom
Fondation
Remplace
Identité
ISO 3166-2
ZA-LPVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Le Limpopo (appelé Northern Transvaal de à puis Province du Nord de 1995 à 2002) est une province de l'Afrique du Sud créée en 1994 dans le nord de l'ancienne province du Transvaal. Elle compte 5,8 millions d'habitants en 2016[1]).

Située dans l'extrême nord-est du pays, le Limpopo tire son nom du fleuve qui forme sa frontière septentrionale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Formation rocheuse du Tandjiesberg.

La province est géographiquement délimitée par le fleuve Limpopo au nord, le Botswana à l'ouest, la province du Nord-Ouest au sud-ouest, le Gauteng au sud, le Mpumalanga au sud-est et le Mozambique à l'est.

La grande route du nord (connue comme Great Northern Road), qui part de Pretoria, a d'abord été tracé, au XIXe siècle, par les roues en bois des chars à bœufs des Voortrekkers. Ce chemin est devenu par la suite la route principale de la province et traverse les principales villes (Nylstroom, Potgietersrus, Pietersburg, Louis Trichardt) jusqu'à la frontière avec le Zimbabwe[2].

La province est caractérisée par de vastes plaines, de hautes montagnes, des forêts d'essences indigènes. Les vestiges préhistoriques et les sources minérales abondent (Warm Baths, Naboomspruit)[2].

La ville de Louis Trichardt se situe au pied des montagnes de Soutpansberg, couverte de forêts.

La région dispose également de réserves publiques ou privées, certaines étant spécialisées dans l'élevage ou la conservation d'espèces rares (comme la zibeline)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de l'apartheid (1948-1991), le Northern Transvaal était l'une région les plus conservatrices et afrikaners d'Afrique du Sud. Ses circonscriptions envoyèrent souvent au parlement des personnalités conservatrices comme Johannes Strijdom, Premier ministre d'Afrique du Sud de 1954 à 1958 et Andries Treurnicht, ministre et chef de l'opposition conservatrice de 1987 à 1993. Les habitants blancs du Nord Transvaal furent d'ailleurs les seuls à voter « non » au référendum de 1992 sur l'abolition de l'apartheid.

En 1994, les quatre anciennes provinces d'Afrique du Sud et les bantoustans autonomes ou indépendants furent dissous et remplacés par neuf nouvelles provinces.

La région nord du Transvaal, devint alors la nouvelle province du Northern Transvaal réintégrant les bantoustans du Lebowa et du Gazankulu. Pietersburg, plus grande ville de la région, fut choisie pour être la capitale provinciale.

En 1995, le Northern Transvaal est rebaptisée Province du Nord (Northern Province) faisant disparaître un nom lié à la colonisation afrikaner.

En 2002, la province change de nouveau de nom pour affirmer son identité et est rebaptisée Limpopo. Profitant de sa domination, le Congrès national africain (ANC) entreprend également de rebaptiser toutes les villes de la province aux noms trop afrikaners. Malgré les protestations de l'opposition officielle et des électeurs blancs, la ville de Pietersburg est rebaptisée Polokwane en .

Lors des élections municipales du , l'ANC emporte 83,99 % des suffrages des habitants de la province contre 8 % à l'Alliance démocratique (DA) et 2 % au Parti chrétien-démocrate africain. Localement, l'ANC remporte la totalité des 25 municipalités avec notamment 77,48 % des voix à Polokwane mais elle échoue à augmenter sa représentation dans les circonscriptions blanches qui restent aux mains de la DA (notamment les trois circonscriptions du centre de Pietersburg à Polokwane). À Mookgopong (Naboomspruit), autrefois citadelle du Parti conservateur d'Afrique du Sud, le Front de la liberté obtint 15 % des voix, l'un de ses meilleurs scores nationaux.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
AnnéePop.±%
19964 929 368—    
20015 273 642+7.0%
20115 404 868+2.5%
Source : recensements[3],[4]

Par groupe ethniques en 2011[4] :

Par langue maternelle en 2011[4] :

Administration[modifier | modifier le code]

Titulaires de la fonction de Premier ministre du Limpopo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Ngoako Ramathlodi (en)
(né en )
9 ans, 11 mois et 15 jours Congrès national africain
Sello Moloto
(né en )
4 ans, 10 mois et 4 jours Congrès national africain
Cassel Mathale (en)
(né en )
4 ans, 4 mois et 15 jours Congrès national africain
Stanley Mathabatha (en)
(né en )
En cours7 ans et 23 jours Congrès national africain
Résultats des élections provinciales de 2018[5]
Parti Voix % Sièges
Congrès national africain 1 096 300 75,49 38
Combattants pour la liberté économique 209 488 14,43 7
Alliance démocratique 78 360 5,40 3
Front de la liberté 20 572 1,42 1
Autres 47 438 3,26 0
Total 1 452 158 100 49
Composition de la législature provinciale depuis 1994
Année ACDP ANC COPE DP/DA EFF FF/FF+ NP/NNP PAC
1994 0 38 0 1 1 0
1999 1 44 1 1 1 1
2004 1 45 2 1 0 0
2009 0 43 4 2 0 0 0
2014 0 39 1 3 6 0 0 0
2019 0 38 0 3 7 1 0 0

Liste des municipalités et villes de la province du Limpopo[modifier | modifier le code]

La province du Limpopo est divisée en cinq districts municipaux et 22 municipalités[6] :

District du Capricorn[modifier | modifier le code]

  • Blouberg
  • Lepelle-Nkumpi
  • Molemole
  • Polokwane

District de Mopani[modifier | modifier le code]

  • Ba-Phalaborwa
  • Greater Giyani
  • Greater Letaba
  • Greater Tzaneen
  • Maruleng

District de Sekhukhune[modifier | modifier le code]

  • Elias Motsoaledi
  • Ephraim Mogale
  • Fetakgomo-Greater Tubatse
  • Makhuduthamaga

District de Vhembe[modifier | modifier le code]

  • Collins Chabane
  • Makhado
  • Musina
  • Thulamela

District de Waterberg[modifier | modifier le code]

  • Bela-Bela
  • Lephalale
  • Lim 368
  • Mogalakwena
  • Thabazimbi

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Thabo Makgoba (né en 1960), archevêque anglican du Cap en Afrique du Sud

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://cs2016.statssa.gov.za/
  2. a b et c L'Afrique du Sud, un monde en un seul pays, brochure SATOUR, (ISBN 086485 349 1)
  3. (en) Statistics South Africa., Census 2001 : primary tables [name of province] : 1996 and 2001 compared, Statistics South Africa, (ISBN 0621343218, 9780621343212 et 0621343242, OCLC 57586426, lire en ligne)
  4. a b et c (en) « Census 2011: Province: Limpopo », sur census2011.adrianfrith.com (consulté le 9 novembre 2019)
  5. (en) « LIMPOPO - PROVINCIAL LEGISLATURE », sur www.elections.org.za (consulté le 9 novembre 2019)
  6. (en) « Limpopo municipalities » (consulté le 29 octobre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]