Gilbert Baker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baker.
Gilbert Baker
Gilbert Baker during SF Pride 2012 (hi-res).jpg
Gilbert Baker en 2012.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Arme
Site web
Œuvres principales
Drapeau arc-en-ciel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gilbert Baker, né le à Chanute au Kansas[1] et mort le à New York (État de New York)[2], est un artiste américain, militant des droits civiques.

Il a conçu en 1978 le drapeau arc-en-ciel, parfois appelé drapeau (de la fierté) gay ou LGBT, ou, depuis le début des années 1990, drapeau queer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilbert Baker a servi dans l'armée américaine de 1970 à 1972. Il a été en poste à San Francisco au début du mouvement pour les droits des homosexuels. Après sa sortie de l'armée, il a appris à coudre. Il a utilisé son talent pour créer des bannières pour des défilés de protestation pour le droits des gays et de l'anti-guerre. C'est durant cette époque qu'il se lie d'amitié avec Harvey Milk.

En 1979, il a commencé à travailler à la Compagnie Paramount Flag à San Francisco, alors situé à l'angle sud-ouest de Polk Street et Post Street dans le quartier Polk Gulch. Gilbert Baker a travaillé pour Dianne Feinstein, le premier ministre de la Chine, les présidents de France, le Venezuela et les Philippines, le roi d'Espagne, et bien d'autres. Il a également conçu des créations pour de nombreuses manifestations civiques. À cette période[3], il s'est également engagé chez les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence sous le nom de Sister Chanel 2001[4]. En 1984, il a conçu les drapeaux de la Convention nationale démocrate.

En 1994, Gilbert Baker a déménagé à New York et a continué son travail de création et d'activisme. Cette année-là, il a créé le plus grand drapeau du monde (à l'époque) à l'occasion du 25e anniversaire des émeutes de Stonewall[5] qui ont eu lieu en 1969.

En 2003, pour célébrer le 25e anniversaire du drapeau de Rainbow, Gilbert Baker a créé un drapeau arc-en-ciel dans le golfe du Mexique à Key West. Après la commémoration, il a envoyé des sections de ce drapeau à plus de 100 villes à travers le monde[5].

Le drapeau[modifier | modifier le code]

La version six couleurs du drapeau de la fierté est la version la plus couramment utilisée. La version originale de 1978 avait deux bandes supplémentaires rose chaud et turquoise qui ont été retirés en raison des besoins de fabrication.

Les couleurs de l'arc-en-ciel du drapeau reflète la diversité de la communauté LGBT. Lorsque Gilbert Baker a soulevé le drapeau arc-en-ciel d'abord à San Francisco le , il y avait huit couleurs, chacun avec une signification symbolique :

Trente volontaires ont aidé Baker à coudre les deux premiers drapeaux pour la parade[6].

Plusieurs révisions on consister à enlever ou à remettre des couleurs[7].

Depuis 2008, la version la plus commune se compose de six bandes : rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet. Gilbert Baker se réfère à cette version comme la « version commerciale », car elle a été faite pour des raisons pratiques de production de masse.

Le drapeau arc-en-ciel est couramment représenté horizontalement, avec la bande rouge sur le dessus, comme il le serait dans un cadre naturel arc-en-ciel.

Les médias[modifier | modifier le code]

En 2003, Gilbert Baker et son projet de Key West ont fait l'objet de la Rainbow Pride, un long-métrage documentaire de Marie Jo Ferron. Gilbert Baker recrée son drapeau arc-en-ciel et est interrogé sur l'un des films et la sortie en DVD.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le 19 juin 2019, la Ville de Paris dévoile officiellement la plaque commémorative en sa mémoire[8], sur la place des Emeutes de Stonewall, dans le quartier du Marais.

Hommage de la Ville de Paris à Gilbert Baker, place des Emeutes de Stonewall


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1], sur kuscholarworks.ku.edu
  2. (en) Matthew Haag, « Gilbert Baker, Gay Activist Who Created the Rainbow Flag, Dies at 65 », sur www.nytimes.com (consulté le 3 avril 2017).
  3. (en) « 1982: The Red Party », sur The Sisters (consulté en 1e juin 2014)
  4. (en) David-Elijah Nahmod, Rainbow flag creator Gilbert Baker to receive inaugural Founders Award sur The Bay Area Reporter, 21 juin 2012 (consulté le 1er juin 2014)
  5. a et b (en) Biographie, sur gilbertbaker.com
  6. (en) Lynn Witt, Sherry Thomas & Eric Marcus (1995). Out in All Directions: The Almanac of Gay and Lesbian America, New York, Warner Books. (ISBN 0-446-67237-8). p. 435.
  7. (en) Gilbert Baker, « Pride-Flyin' Flag: Rainbow-flag founder marks 30-years anniversary », Metro Weekly,‎ (lire en ligne)
  8. « Des places et des rues en hommage aux militants LGBTQI+ », sur www.paris.fr (consulté le 19 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]