Georges Alula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alula.

Georges Alula (Dr Georges Makita Alula) est un entrepreneur et un homme politique congolais né le .

Alula est l'inventeur d'un système de pare-soleil qu'il a breveté[1] et qui l'a conduit à créer, en 1998, sa société Lupsor System Inc. aux États-Unis.

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Georges Alula dans les années 1958-64-68 : Basoko (1968, gauche), 1964 après la guerre et 1968 à Kinshasa.

Georges Alula (écrit George - en anglais - également connu comme "Théophile Dieudonné" devenu "Makita Kangato" à l'époque de l'authenticité, dans les années 1970 sous la présidence de Mobutu Sese Seko) est né le à Kisangani (anciennement Stanleyville) dans la Province Orientale en RDC. Georges est le petit-fils de Raphaël Theodore Alula, infirmier diplômé qu’on appelait « docteur» à Basoko dans la province orientale. Il est l'un des survivants de la guerre de rébellion de 1964 à Kisangani. Il est devenu orphelin à l’âge de douze ans et demi lorsque sa mère (31 ans) Émilie Victorine Alula est décédée (le 25 mai 1970). Il est l’ainé d'une famille de cinq enfants. Il a deux frères (Guy Laurent et Albert) et deux sœurs (Sylvie et Pascaline). Orphelins, Georges et ses frères et sœurs ont été séparés et se sont retrouvés après 18 ans en France.

Éducation[modifier | modifier le code]

École Saint Gabriel Yolo-Nord 1969-1970 dans la classe de Grade 6, Kinshasa - Zaire

Georges Alula a commencé ses études à l'école des frères maristes à Kisangani, qu'il a quitté lors de la rébellion Mulele en 1964. Il a poursuivi ses études primaires à l’école Christ-roi dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa. Il a complété son école primaire à l'école Saint Gabriel de Yolo-Nord, dans la commune de Kalamu, où il a obtenu son certificat sélectif. Il a ensuite poursuivi ses études secondaires à l'institut de la Gombé toujours à Kinshasa où il a obtenu son Diplôme d'état (baccalauréat).

Puis il est parti en Belgique où il a complété sa formation par un diplôme de Candidat « Ingénieur Industriel » à l'Institut supérieur industriel de Mons. Il est détenteur d'un diplôme d'Ingénieur Industriel en Chimie Industrielle de l'Institut supérieur industriel de Bruxelles. Il a un diplôme d'études approfondies (DEA) en chimie moléculaire à l'Université de Nancy en France. Georges est ensuite admis au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) où il complète son Doctorat en Pétrochimie à l'Université de Metz avec le plus grand honneur en 1988. Il a un diplômé en Gestion d'entreprises de l'APEC Nancy. Il détient un Mastère des Grandes Écoles - en Génie Logiciel de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications (ENST). - Telecom Paris. Alula a une licence professionnelle en Management des Projets (Project Management Professional - PMP).

Georges Alula en 1976, Kinshasa - Zaire

Georges parle couramment l'anglais, le français, lingala et swahili. Il comprend le kikongo et le tshiluba. Georges est père de six enfants - trois garçons et trois filles.

Parcours Professionnel[modifier | modifier le code]

Georges Alula a acquis une expérience dans le secteur bancaire, la télécommunication, l'industrie automobile ou les services, notamment des années d’expérience de management dans les grandes multinationales : chef de projet chez Alcatel Câble[2] puis consultant à la Banque Société Générale[3] et chez Renault Automobiles.

Il a commencé sa carrière comme Chef de Projet chez Alcatel Câble a Clichy Lesvallois (92). Il était chargé du système d’information pour la gestion administrative et financière des affaires. Il a été aussi consultant pour la banque Société générale à Paris. Georges était chargé de la surveillance électronique des données boursières en qualité d'administrateur. Il a managé les bases des données boursières en soutenant les opérations quotidiennes des conseillers financiers de la banque. Sa responsabilité était étendue à l'ensemble de l'infrastructure informatique. Il était aussi chargé du transfert quotidien des informations sécurisées à la Commission des opérations boursières (COB).

Puis a travaillé comme Consultant chez Renault Automobiles[4] à Paris, en France. Il était membre du Comité d’expert de la Direction de l’Organisation de l’Ingénierie Informatique décidant sur les orientations technologiques et stratégiques de l’entreprise - sous la direction de Carlos Ghosn, actuellement PDG du Groupe Renault-Nissan. Georges était responsable de la gestion quotidienne de l’informatique pour deux directions incluant l’ingénierie des équipements, carrosseries et montages ainsi que la direction des équipements électriques et électroniques. Il a notamment géré le déménagement vers le Technocentre de Guyancourt dans les Yvelines.

Inventeur[modifier | modifier le code]

Face à un accident manqué dû à un éblouissement frontal par les rayons solaires, Georges Alula inventé un nouveau système de pare-soleil pour l'amélioration de la sécurité des automobilistes. Il obtient les brevets internationaux aux États-Unis[5] et en Europe[6]. L'invention est appelé RFGS© Visor (Système de Réduction de l’éblouissement Frontal).

Il a émigré aux États-Unis pour introduire son invention sur le marché automobile. Conseillé par son ancien patron chez Renault, Louis Schweitzer, sur la stratégie pour développer et vendre son invention aux fabricants de voiture dans le monde, il fonda la société Lupsor System à Delaware, aux États-Unis en 1998. Cette invention a aussi séduit William Clay Ford, PDG de Ford qui l'a recommandé à son équipe technique qui l'a intégré et publié dans le livre de spécifications techniques de la compagnie Ford Motors[réf. souhaitée].

Le Président Carlos Ghosn – a aussi introduit cette invention à l'équipe des ingénieurs de Nissan au Japon et aux États-Unis. Robert Sump, le Directeur (de l'Ingénierie Véhicule) pour l'Amérique du Nord, a jugé ce produit comme « indispensable et obligatoire »[réf. souhaitée].

Lupsor System a signé en 2002 une alliance stratégique avec la societe Crotty Corporation, un équipementier fabricant des pare-soleils basé dans le Michigan (États-Unis)[réf. souhaitée].

Georges Alula parlant pour le Congo lors du petit déjeuner de l'AGOA au Capitol Hill, Washington - DC, États-Unis

Leadership effectif et crédible[modifier | modifier le code]

Une vision économique pour la Reconstruction du Congo[modifier | modifier le code]

Fondateur du parti politique « Unité Nationale et Intégrité du Congo » - UNIC[modifier | modifier le code]

Georges Alula a fondé, en France en 2004, le mouvement de l'Unité Congolaise appelé - UNIC. UNIC est un parti politique qui a été créé pour défendre l'Unité Nationale et Intégrité du Congo. Le parti a immédiatement été établi à Kinshasa en s'alliant avec d'autres partis politiques et Organisations non gouvernementales (ONG) à travers le pays. UNIC est présent dans la Diaspora en Angleterre, en Belgique, en France, en Afrique du Sud, au Gabon, en Angola, au Maroc, au Canada et aux États-Unis. George a été candidat à l'élection présidentielle de 2006 en République démocratique du Congo[réf. nécessaire].

Passé politique[modifier | modifier le code]

Georges Alula était un ancien membre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Il a avait été élevé au rang du membre d’honneur par le directoire national de l’UDPS pour sa contribution à l’organisation des élections de la section France en 1993. Il a contribué aux efforts de la Diaspora dans la recherche des solutions pour l'établissement de la démocratie en RDC[7].-[8]. Il a été membre du bureau exécutif de la Coordination de la Diaspora Congolaise (CDC) depuis 1996. Il est l'un des cofondateurs de la Fédération des Congolais de l'étranger (FCE)[9] et il a été élu vice-président pour la section France en décembre 2001.

Contribution nationale[modifier | modifier le code]

Dénoncer le génocide économique ignoré au Congo[modifier | modifier le code]

Avec plus de 8 millions des victimes, le génocide au Congo est ignoré. Il a écrit le livre Congo, le génocide économique ignoré - Tuer la majorité pour protéger une minorité - Le sexe utilisé comme arme pour faire savoir au monde ce qui se passe au Congo[10] publié aux États-Unis. Ce livre apporté une clarification sur l'utilisation des viols et les mutilations sexuelles des femmes congolaises. Dénonçant l'impunité sur les crimes de guerres commis au Congo. Changeant la perception des « partenaires » dans les drames de la région des Grands Lacs pour mettre un terme au drame vécu par les femmes, les hommes et les enfants au Congo.

Médailles et distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Georges Alula est l’auteur de plusieurs publications non seulement scientifiques - dans le domaine de la pétrochimie.

Avec la Diaspora congolaise, il a contribué à la réflexion sur la démocratie naissante en RDC.

  • Georges Alula, Le Développement des PME/PMI en RDC. “Actes du colloque : Congo-Zaïre, Congo. 37 ans de rendez-vous manqués. Et maintenant vers quelle démocratie ?, Édition Louis Gérard, p. 161, 1997.
  • La Reconstruction du Congo Démocratique : esquisse d’un nouveau projet de société, Éditions Société ouverte, Bruxelles, 2001.

Il a contribué à dénoncer le drame humain se déployant en RDC depuis deux décennies avec son livre : 

Travail non publié[modifier | modifier le code]

  • George Makita Alula, « Programme pour la Reconstruction du Congo. Une réponse économique à un cycle de guerre économique, Le plan Obama ? », 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lunette de protection contre l’éblouissement pour tout véhicule
  2. « Dr Georges ALULA, potentiel Premier Ministre ? », Laconscience.com
  3. Actes du colloque : Congo-Zaïre, Congo. 37 ans de rendez-vous manqués. « Et maintenant vers quelle démocratie », Édition Louis Gérard, p. 161, 1997
  4. Actes publiés dans « La Reconstruction du Congo Démocratique – esquisse d’un nouveau projet de société – Éditions Société ouverte, Bruxelles – 2001
  5. Glare reducing visor for vehicles – United States Patent office
  6. Glare reducing visor for vehicles – European Patent office
  7. socgen.com
  8. renault.com
  9. f-ce.com/
  10. (en) George Alula, The Ignored Economic Genocide, Xlibris, (lire en ligne)