Gabriel Compayré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gabriel Compayré
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Jules-Gabriel Compayré, né à Albi (Tarn) le et mort à Paris le , est un théoricien de la pédagogie et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de pédagogie à l'école normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, il publie de nombreux ouvrages dans le domaine.

Député (Républicain modéré) du Tarn entre 1881 et 1889[1], il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1907.

Il est de la famille d'Étienne Compayré, également député[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Philosophie de David Hume, 1873 (thèse de doctorat)
  • Histoire critique des doctrines de l'éducation en France depuis le seizième siècle, 1879 (prix Bordin)
  • Éléments d'éducation civique et morale, 1880 (mis à l'Index)
  • Histoire de la pédagogie, 1886
  • Cours de morale théorique et pratique, 1887
  • Notions élémentaires de psychologie, 1887
  • L'Instruction civique, cours complet, suivi de notions d'économie politique à l'usage des écoles normales primaires et des écoles primaires supérieures, 1888
  • Organisation pédagogique et législation des écoles primaires (pédagogie pratique et administration scolaire), 1890
  • Psychologie appliquée à l'éducation, 1890
  • Études sur l'enseignement et sur l'éducation, 1891
  • L'Évolution intellectuelle et morale de l'enfant, 1893
  • Yvan Gall, le pupille de la marine, livre de lecture courante (degrés moyen et supérieur, classes primaires des lycées et collèges), 1894
  • L'Enseignement secondaire aux États-Unis, 1896
  • Herbert Spencer et l'éducation scientifique, 1901
  • J.-J. Rousseau et l'éducation de la nature, 1901
  • Les Grands Éducateurs. Jean Macé et l'instruction obligatoire, 1902
  • Les Grands Éducateurs. Pestalozzi et l'éducation élémentaire, 1902
  • Les Grands Éducateurs. Félix Pécaut et l'éducation de la conscience, 1904
  • Les Grands Éducateurs. Herbart et l'éducation par l'instruction, 1904
  • Les Grands Éducateurs. Charles Démia et les origines de l'enseignement primaire, 1905
  • Les Grands Éducateurs. Montaigne et l'éducation du jugement, 1905
  • Les Grands Éducateurs. Le P. Girard et l'éducation par la langue maternelle, 1907
  • Les Grands Éducateurs. Horace Mann et l'école publique aux États-Unis, 1907
  • L'Éducation intellectuelle et morale, 1908
  • Jules Gaufrès, sa vie et son œuvre, 1909
  • Fénelon et l'éducation attrayante, 1911
  • Froebel et les jardins d'enfants, 1912

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]