Watkins Glen 355

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Finger Lakes 355 at The Glen)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Watkins Glen 355
Logo.
Circuit Watkins Glen International
Sponsor I Love New York[1]
Nombre de tours 90
Distance de course 220,5 milles (354,86 km)
Première édition 1957
Anciens noms
  • The Glen 101,2 (1957)
  • The Glen 151,8 (1964-1965)
  • The Budweiser At The Glen (1986-1989)
  • Budweiser At The Glen (1990-1993)
  • The Bud At The Glen (1994-1998)
  • Frontier @ the Glen (1999)
  • Global Crossing @ The Glen (2000-2001)
  • Sirius Satellite Radio at the Glen (2002-2005)
  • AMD at the Glen (2006)
  • Centurion Boats at the Glen (2007-2008)
  • Heluva Good! Sour Cream Dips at The Glen (2009-2011)
  • Finger Lakes 355 at The Glen (2012)
  • Cheez-It 355 at The Glen (2013-2016)
  • I Love New York 355 at The Glen (2017)

Le Watkins Glen 355 est une course automobile organisée chaque année par la NASCAR et comptant pour le championnat des NASCAR Cup Series. Elle se déroule sur le circuit de Watkins Glen International à Watkins Glen dans l'État de New York aux États-Unis.

C'est l'une des deux courses du championnat de NASCAR Cup Series se déroulant sur un circuit routier, l'autre étant le Toyota/Save Mart 350 disputé sur le circuit Sonoma Raceway.

L'édition de 2017 porte le nom officiel : I Love New York 355 at The Glen, en référence au sponsoring du nom par le Département de développement économique de l'État de New York (New York State Department of Economic Development) propriétaire des droits du logo I Love New York.

La course se dispute sur 90 tours soit une distance de 220,86 milles (355,44 km).

Histoire[modifier | modifier le code]

Plan du circuit utilisé en NASCAR Cup Series avec la chicane de l' Inner Loop (entre virages 5 et 8) ajoutée pour l'édition 1992 après l'Outer Loop (virage 9).
Plan du circuit utilisé en IndyCar Series, en configuration longue (The Boot).

Lorsque la course est réorganisée en 1986, c'est la piste courte (Short Course) de 1971 qui est utilisée.

Lors de l'édition de 1991, le pilote J. D. McDuffie (en) se tue lors d'un accident survenu dans l'Outer Loop en fin de piste arrière. À la suite de cet accident mortel auquel s'est ajouté celui du pilote d'IMSA, Tommy Kendall, une chicane (dénommée lInner Loop) est ajoutée juste après lOuter Loop.

La configuration de la course NASCAR n'a plus changé depuis lors et c'est donc le circuit court de 2,45 milles (3,943 km) qui est utilisé au contraire des courses d'Indycar Series qui utilisent le circuit en configuration longue (dénommée Le Boot). Les pilotes cependant poussent pour que ce soit le long circuit qui soit également utilisé en NASCAR comme Tony Stewart en 2011[2].

NASCAR on ESPN a retransmis pendant un certain temps la course. En 2015, c'est la NASCAR on NBC qui en obtient le droit mais en 2016, à cause des Jeux Olympiques c'est la chaine USA Network qui retransmet l'événement.

En 2015, plus de 95 000 personnes assistent à la course[3].

Divers logos[modifier | modifier le code]

Logo des éditions 2010 et 2011
Logo des éditions 2013 et 2014
Logo de l'édition de 2017

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Date Pilote Écurie Châssis Distance course Temps course Vitesse
moyenne
Miles (km)
Tours Miles (km)
1957 4 août 87 Buck Baker Buck Baker Chevrolet 44 101,2 milles par heure (162,866 km/h) h 13 min 6 s 83,064 milles par heure (133,679 km/h)
1958 - 1963 Course non organisée
1964 19 juillet 1 Billy Wade (en) Bud Moore Engineering Mercury 66 151,8 milles par heure (244,298 km/h) h 32 min 57 s 97,988 milles par heure (157,696 km/h)
1965 18 juillet 21 Marvin Panch Wood Brothers Racing Ford 66 151,8 milles par heure (244,298 km/h) h 32 min 46 s 98,182 milles par heure (158,009 km/h)
1966 - 1985 Course non organisée
1986 10 août 25 Tim Richmond (en) Hendrick Motorsports Chevrolet 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 12 min 56 s 90,463 milles par heure (145,586 km/h)
1987 10 août[4] 27 Rusty Wallace Blue Max Racing (en) Pontiac 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 24 min 36 s 90,682 milles par heure (145,939 km/h)
1988 14 août 26 Ricky Rudd King Racing (en) Buick 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 56 min 58 s 74,096 milles par heure (119,246 km/h)
1989 13 août 24 Rusty Wallace Blue Max Racing (en) Pontiac 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 26 min 55 s 87,242 milles par heure (140,402 km/h)
1990 12 août 5 Ricky Rudd Hendrick Motorsports Chevrolet 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 21 min 49 s 92,452 milles par heure (148,787 km/h)
1991 11 août 4 Ernie Irvan Morgan-McClure Motorsports (en) Chevrolet 90 218,52 milles par heure (351,674 km/h) h 12 min 28 s 98,977 milles par heure (159,288 km/h)
1992 9 août 42 Kyle Petty SABCO Racing Pontiac 51[5] 125,154 milles par heure (201,416 km/h) h 27 min 21 s 88,980 milles par heure (143,199 km/h)
1993 8 août 6 Mark Martin Roush Racing Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 36 min 4 s 84,771 milles par heure (136,426 km/h)
1994 14 août 6 Mark Martin Roush Racing Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 21 min 7 s 93,752 milles par heure (150,879 km/h)
1995 13 août 6 Mark Martin Roush Racing Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 11 min 54 s 103,030 milles par heure (165,811 km/h)
1996 11 août 7 Geoff Bodine Geoff Bodine Racing (en) Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 23 min 17 s 92,334 milles par heure (148,597 km/h)
1997 10 août 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 24 min 55 s 91,294 milles par heure (146,923 km/h)
1998 9 août 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 20 min 3 s 94,466 milles par heure (152,028 km/h)
1999 15 août 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 30 min 49 s 87,722 milles par heure (141,175 km/h)
2000 13 août 1 Steve Park (en) Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 24 min 51 s 91,336 milles par heure (146,991 km/h)
2001 12 août 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 28 min 31 s 89,081 milles par heure (143,362 km/h)
2002 11 août 20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Pontiac 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 40 min 56 s 82,208 milles par heure (132,301 km/h)
2003 10 août 31 Robby Gordon Richard Childress Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 26 min 17 s 90,441 milles par heure (145,551 km/h)
2004 15 août 20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 23 min 25 s 92,249 milles par heure (148,46 km/h)
2005 14 août 20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 92[6] 225,4 milles par heure (362,746 km/h) h 35 min 48 s 86,804 milles par heure (139,697 km/h)
2006 13 août 29 Kevin Harvick Richard Childress Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 52 min 27 s 76,718 milles par heure (123,466 km/h)
2007 12 août 20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 50 min 38 s 77,535 milles par heure (124,78 km/h)
2008 10 août 18 Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 16 min 11 s 97,148 milles par heure (156,345 km/h)
2009 10 août[4] 14 Tony Stewart Stewart-Haas Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 26 min 31 s 90,297 milles par heure (145,319 km/h)
2010 8 août 42 Juan Pablo Montoya[7] Earnhardt Ganassi Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 23 min 52 s 91,960 milles par heure (147,995 km/h)
2011 15 août[4] 9 Marcos Ambrose[8] Richard Petty Motorsports Ford 92[6] 225,4 milles par heure (362,746 km/h) h 16 min 2 s 99,417 milles par heure (159,996 km/h)
2012 12 août 9 Marcos Ambrose Richard Petty Motorsports Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 14 min 48 s 98,145 milles par heure (157,949 km/h)
2013 11 août 18 Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 32 min 4 s 87,001 milles par heure (140,015 km/h)
2014 10 août 47 A. J. Allmendinger JTG Daugherty Racing Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 26 min 48 s 90,123 milles par heure (145,039 km/h)
2015 9 août 22 Joey Logano Team Penske Ford 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 24 min 43 s 91,42 milles par heure (147,126 km/h)
2016 7 août 11 Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 27 min 48 s 89,513 milles par heure (144,057 km/h)
2017 6 août 78 Martin Truex Jr. Furniture Row Racing Toyota 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 7 min 3 s 104,132 milles par heure (167,584 km/h)
2018 5 août 9 Chase Elliott Hendrick Motorsports Chevrolet 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) h 13 min 44 s 98,928 milles par heure (159,209 km/h)
2019 août ? ? ? ? 90 220,5 milles par heure (354,86 km/h) ? ?

Pilotes multiples vainqueurs[modifier | modifier le code]

# Pilotes Saisons
5 Tony Stewart 2002, 2004, 2005, 2007, 2009
4 Jeff Gordon 1997, 1998, 1999, 2001
3 Mark Martin 1993, 1994, 1995
2 Rusty Wallace 1987, 1989
Ricky Rudd 1988, 1990
Marcos Ambrose 2011, 2012
Kyle Busch 2008, 2013

Écuries multiples gagnantes[modifier | modifier le code]

# Écuries Saisons
7 Joe Gibbs Racing 2002, 2004, 2005, 2007, 2008, 2013, 2016
Hendrick Motorsports 1986, 1990, 1997, 1998, 1999, 2001, 2018
3 Roush Racing 1993, 1994, 1995
2 Blue Max Racing (en) 1987, 1989
Richard Childress Racing 2003, 2006
Richard Petty Motorsports 2011, 2012

Statistiques par marque[modifier | modifier le code]

# Manufacturiers Saisons
18 Chevrolet 1957, 1986, 1990, 1991, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2014, 2018
8 Ford 1965, 1993, 1994, 1995, 1996, 2011, 2012, 2015
4 Pontiac 1987, 1989, 1992, 2002
3 Toyota 2008, 2013, 2016
1 Mercury 1964
Buick 1988

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Karen Anselmo, « WGI announces sponsor for August 6th NASCAR race », WENY-TV, (consulté le 30 juin 2017)
  2. (en) « We should run the long course », Racer Magazine, (consulté le 30 décembre 2013)
  3. (en) Ron Levanduski, « "Record crowd flocked to Cheez-It 355 at The Glen". », Star-Gazette,
  4. a b et c Course reportée du dimanche au lundi à cause de la pluie.
  5. Course raccourcie en raison de la pluie.
  6. a et b Course prolongée en raison d'une arrivée Green-white-checker.
  7. Seconde victoire en carrière de Juan Pablo Montoya qui fait de lui le premier pilote non américain à avoir remporté plus d'une course NASCAR Sprint Cup.
  8. Marcos Ambrose est le premier pilote australien à s'imposer lors d'une course NASCAR Sprint Cup.