Yōjirō Takita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yōjirō Takita
Naissance (66 ans)
Takaoka (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Departures
Himitsu
When the Last Sword Is Drawn

Yōjirō Takita (滝田 洋二郎, Takita Yōjirō?) est un réalisateur japonais né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Yōjirō Takita fait ses débuts chez la maison de production de pinku eiga Mukai Productions en 1974, en tant qu'assistant sur de nombreux films. Sept ans plus tard, il devient réalisateur avec le film Chikan onna kyoshi[1].

Il obtient l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2009 pour le film Departures[2].

Il est membre du jury au 13e Festival international du film de Shanghai en 2010 et au 6e Festival international du film de Pékin en 2016[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Byōin e ikō (病院へ行こう?)
  • 1992 : Yamai wa kikara: Byōin e ikō 2 (病は気から 病院へ行こう2?)
  • 1993 : Bokura wa minna ikiteiru (僕らはみんな生きている?)
  • 1993 : Nemuranai machi: Shinjuku zame (眠らない街 新宿鮫?)
  • 1994 : Nettai rakuen kurabu (熱帯楽園倶楽部?)
  • 1997 : Sharan-Q no enka no hanamichi (シャ乱Qの演歌の花道?)
  • 1999 : Ojuken (お受験?)
  • 1999 : Himitsu (秘密?)

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pink Eiga – Underground Japanese Erotica » Yojiro Takita », sur web.archive.org, (consulté le )
  2. a et b Régis Arnaud, « Departures, l'oscar qui a ému le Japon », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Interview with Oscar-winning Japanese director Yojiro Takita - Global Times », sur www.globaltimes.cn (consulté le )
  4. The Last Recipe (2017) : titre du film lors du 13e Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo du 17 au 26 janvier 2019
  5. a et b (ja) « 27e cérémonie des Japan Academy Prize - (2004年) », sur www.japan-academy-prize.jp (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]