Fenioux (Deux-Sèvres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fenioux
Fenioux (Deux-Sèvres)
Le clocher de l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Parthenay
Intercommunalité Communauté de communes Val de Gâtine
Maire
Mandat
Valérie Texier
2020-2026
Code postal 79160
Code commune 79119
Démographie
Gentilé Feniousiens, Feniousiennes
Population
municipale
637 hab. (2018 en diminution de 3,92 % par rapport à 2013)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 44″ nord, 0° 29′ 33″ ouest
Altitude Min. 53 m
Max. 228 m
Superficie 33,65 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Autize-Égray
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Fenioux
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Fenioux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fenioux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fenioux
Liens
Site web Site de la commune

Fenioux est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune possède sur son territoire 52 lieux-dits, ce qui est un record dans le canton de Coulonges-sur-l'Autize

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Fenioux est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (91,2 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (91,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (47,2 %), prairies (22,7 %), zones agricoles hétérogènes (21,3 %), forêts (7,6 %), zones urbanisées (1,3 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

La plus ancienne mention de Fenioux date de 1090 (Finiacum). Le nom signifierait[7] :

  • un lieu où pousse le foin ;
  • un lieu appartenant à un certain Finius ;
  • le fenil (bâtiment servant à stocker le foin).

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, la commune est rattachée à la communauté de communes Gâtine-Autize.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1988 ? Michel Simonneau    
2008 2014 Bernard Hipeau[8]    
2014 En cours Jean-Pierre Basty    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Fenioux, cela correspond à 2006, 2011, 2016[9], etc. Les autres dates de « recensements » (2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9191 1611 3171 4371 5201 4751 5281 6431 601
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5201 5021 5451 6071 6631 6881 6331 6161 618
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5871 5721 4821 3001 2941 2871 2561 2321 155
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 1851 084940830776727726669654
2018 - - - - - - - -
637--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

À Fenioux se trouve la société Rousseau spécialisée dans la production de cuves et citernes.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

Détail sur l'église de Fenioux.

Construite au début du XIIe siècle par les moines de Parthenay-le-Vieux, qui venaient de l'abbaye de La Chaise-Dieu (Haute-Loire), l'église Saint-Pierre est de style roman, avec un magnifique clocher octogonal bâti en partie en calcaire et en partie en granit. À l'intérieur, très dépouillé, on voit encore quelques traces de fresques d'époque médiévale dans le bras du transept nord.

À l'extérieur, sur le flanc nord de l'église, on remarque de somptueux vestiges d'une chapelle funéraire d'époque Renaissance, bâtie de 1520 à 1525, mais hélas détruite depuis (sans doute à l'époque des guerres de Religion).

Depuis 1888, l'église est classée au titre des Monuments Historiques, et chaque année depuis 2009, elle est animée toute une soirée par des groupes de musiciens et d'arts de la rue, lors du Festival des Nuits Romanes, organisé par la Région Poitou-Charentes.

Au cimetière on peut voir aussi une croix hosannière.

Sports[modifier | modifier le code]

En plus de son équipe de football masculine, Fenioux possède aussi la seule équipe féminine de football du canton de Coulonges-sur-l'Autize.

Festivités[modifier | modifier le code]

Fenioux est principalement connu pour son Autocross qui attire un public de plus en plus nombreux. Et depuis peu la commune est aussi connue pour sa Fête du Pain, organisée chaque week-end autour du 16 mai, jour de la Saint-Honoré, patron des boulangers. À l'origine de David Fèvre, boulanger de Fenioux, cette fête est célébrée dans la commune depuis 2007. Les éditions de 2007, 2010,2011 et 2012 ont été réalisées dans le village. Ces deux importantes manifestations sont organisées par le comité des fêtes de Fenioux.

Depuis 2009, avec le concours de la région-Poitou-Charentes, la commune organise une Nuit Romane qui permet de découvrir l'art roman, en alliant dans une totale gratuité concert de musique et spectacle vivant de qualité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 19 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 4 avril 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 4 avril 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 4 avril 2021).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 19 avril 2021)
  7. J. Chauveau, « Signification des noms de lieux de Fenioux », novembre 2007, en ligne, [1], consulté le 6 octobre 2008
  8. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  9. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.