Expedition: Bismarck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bismarck.
Maquette du Bismarck.

Expedition: Bismarck est un documentaire de 90 minutes produit en 2002 pour Discovery Channel par Andrew Wight et le Canadien James Cameron, réalisé par James Cameron et Gary Johnstone et dont la narration est faite par Lance Henriksen. Le film suit une expédition sous-marine sur et dans l'épave du Bismarck, cuirassé allemand coulé en 1941.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le documentaire comprend des images de l'exploration sous-marine de l'épave, accompagnées d'images de synthèse reconstituant la bataille et le naufrage du navire jusqu'à son glissement et son immobilisation sur le flanc d'un volcan sous-marin, à plus de 4 700 mètres de fond.

Le documentaire comporte également des scènes à bord du Bismarck, reconstituées sur l'USS North Carolina (navire américain désarmé de la Seconde Guerre mondiale, transformé en musée à Wilmington en Caroline du Nord) ainsi que les commentaires et les témoignages d'historiens et de 2 marins survivants du naufrage, embarqués à bord du bateau utilisé pour cette expédition. Celui-ci est le navire océanographique russe Akademik Mstislav Keldysh.

Ce dernier, déjà utilisé par Cameron pour une plongée sur le Titanic, va refaire le trajet emprunté par le Bismarck 61 ans plus tôt, du port de Kiel en Allemagne jusqu'au lieu de son naufrage, en Atlantique nord à 650 km au nord-ouest de Brest. Les images sous-marines sont filmées à partir des 2 sous-marins habitables Mir 1 et Mir 2 du navire russe, capables de descendre à plus de 5 000 mètres de profondeur ainsi que d'un robot filoguidé conçu par l'équipe américaine capable lui d'aller filmer dans l'épave.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Cette expédition est la troisième exploration sous-marine sur l'épave du cuirassé allemand depuis sa découverte en 1989, mais c'est la première qui ait filmé l'intérieur de l'épave. Au vu des images rapportées par les 2 sous-marins et le robot et de l'analyse de spécialistes de navires de guerre, la conclusion du film soutient qu'il n'y avait pas assez de dommages sous la ligne de flottaison pour confirmer que le navire allemand ait bien été coulé par les obus ou les torpilles britanniques. Selon le documentaire, l'inspection poussée de l'épave a montré qu'aucun obus ou torpille n'avait pénétré la partie blindée de la coque, renforçant la thèse allemande du sabordage du navire par son équipage, même si celle-ci reste encore à prouver.

Récompense[modifier | modifier le code]

En 2003, le film a été récompensé par un Emmy Award pour le meilleur son d'un programme documentaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]