Eugène-André Champollion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène-André Champollion
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Lieu de travail

Eugène-André Champollion, né le à Embrun (Hautes-Alpes) et mort le 14 juillet 1901 à Lettret, est un graveur et illustrateur français, élève de Léon Gaucherel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé par Gaucherel et Edmond Hédouin, Champollion maîtrise l'art de l'eau-forte ainsi que la plupart des techniques de gravure. Il collabore à la revue Paris à l'eau-forte entre 1873 et 1876, puis à la Gazette des beaux-arts.

Il expose à plusieurs reprises au Salon des artistes français et aux Expositions universelles de 1889 et 1900.

Il pratique surtout la gravure d'interprétation et grave entre autres l'œuvre de Georges Rochegrosse[1].

Il illustre des ouvrages de bibliophilie pour Édouard Dentu, A. Ferroud, Damase Jouaust, etc.

Il a pour élève le graveur Frédéric-Émile Jeannin (vers 1883-1885).

La Chalcographie du Louvre lui a commandé des planches[2] issues de son fonds et Henri Beraldi un frontispice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Adhémar, Bibliothèque nationale, cabinet des Estampes. Inventaire du fonds français après 1800, vol. 4, 1949, p. 270-277.
  2. Les charmes de la vie champêtre d'après François Boucher, en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :