Gazette des beaux-arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gazette des beaux-arts.
Première année, volume III, 1er juillet 1859.

La Gazette des beaux-arts est une revue française de critique et d'histoire de l'art, fondée en 1859 et disparue en 2002.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Gazette des beaux-arts est fondée par Édouard Houssaye, avec pour rédacteur en chef Charles Blanc, en . Son sous-titre est courrier européen de l'art et de la curiosité.

En 1873, Eugène Véron est nommé secrétaire de rédaction : deux ans plus tard il fonde L'Art.

Cette revue est pendant près de cent cinquante ans une référence mondiale dans le domaine de l’histoire de l’art.

De 1873 à 1922, un supplément intitulé La chronique des arts et de la curiosité paraît le samedi matin, que les abonnés à la Gazette reçoivent gratuitement[1].

La famille Wildenstein achète la Gazette en 1928.

De 1936 jusqu'à 1960, la secrétaire de rédaction, sous la direction de Georges Wildenstein, était Assia Visson Rubinstein. Ses papiers y compris les exemplaires de la Gazette publiés durant cette période, sont déposés à l'université de Lausanne.

Jean Adhémar en a été rédacteur en chef de 1955 à 1987.

Son dernier représentant, Daniel Wildenstein, directeur depuis 1963, meurt en 2001. La revue disparaît l'année suivante.

Liste des directeurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]