Léon Gaucherel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon Gaucherel
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Peintre, graveurVoir et modifier les données sur Wikidata
Élève
Distinction

Léon Gaucherel, né le à Paris où il est mort le , est un graveur et peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Gaucherel apprend son art auprès de son ami d'enfance Eugène Viollet-le-Duc qu'il accompagne jusqu'en Sicile entre 1836 et 1837. Il illustre un Projet de restauration de Notre-Dame proposé par Viollet-le-Duc et Jean-Baptiste-Antoine Lassus en 1843.

En 1844, il passe maître dans la pratique de l'eau-forte — il fut surnommé « le père de l'eau-forte »[1] —, puis abandonne peu à peu la production d'estampes originales et vers 1858 pour se tourner vers la gravure de reproduction ; il produit des gravures pour la Gazette des beaux-arts, ou les Annales archéologiques, représentant des paysages et des motifs décoratifs architecturaux. Membre actif de la Société des aquafortistes, produisant pour elle l'album Nature morte (1866), il promeut les graveurs à l'eau-forte et fait entrer cette technique au Salon.

Il devient en 1875 le directeur artistique de la revue hebdomadaire illustré L'Art, fondée par Eugène Véron. Il recrute entre autres Auguste-Hilaire Léveillé et quantité d'autres graveurs pour les illustrations dans le texte.

Il est l'auteur de nombreuses aquarelles, de dessins et de portraits.

Il eut notamment pour élève Eugène-André Champollion et Louis Monziès.

Le musée d'art et d'histoire de Sainte-Menehould conserve quelques-unes de ses estampes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 3e médaille au Salon de 1853
  • 2e médaille au Salon de 1855
  • chevalier de la Légion d'honneur en 1864

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Paysage à la barrière[2]
  • Vue de Venise[3]
  • À Venise (1873, gravure)
  • Bateau de pêche sur la côte normande
  • Église de Saint-Fiacre Le Faouët (plusieurs lithographies)
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gaucherel, Léon », dans Janine Bailly-Herzberg, Dictionnaire de l'estampe en France (1830-1950, Paris, Arts et métiers graphiques / Flammarion, 1985, p. 130.
  2. http://www.arcadja.com/auctions/fr/paysage_%C3%A0_la_barri%C3%A8re/artwork/promo/7492450/1450537978/
  3. http://www.arcadja.com/auctions/fr/vue_de_venise/artwork/promo/7027532/1450534966/

Liens externes[modifier | modifier le code]